/world/middleeast
Navigation

Syrie: un attentat à la voiture piégée fait 18 morts, en majorité des civils

Syrie: un attentat à la voiture piégée fait 18 morts, en majorité des civils
Capture d'écran Google map

Coup d'oeil sur cet article

Au moins dix-huit personnes, dont treize civils, ont été tuées mardi dans un attentat à la voiture piégée dans la ville d’al-Bab, sous contrôle turc, dans le nord de la Syrie, selon l’Observatoire syrien des droits de l’homme (OSDH). 

L’explosion survenue près d’une gare routière a également fait au moins 75 blessés, dont certains sont dans un état grave, a ajouté l’OSDH, prévenant que le bilan risquait de s’alourdir.

La Turquie et ses mandataires syriens contrôlent plusieurs poches du territoire syrien depuis 2016, à la suite de trois offensives militaires.

« Nous condamnons dans les termes les plus forts ces attaques aveugles contre des civils », a tweeté après l’attentat Mark Cutts, coordinateur humanitaire régional adjoint de l’ONU pour la Syrie.

L’attentat n’a pas été revendiqué dans l’immédiat mais des incidents sécuritaires similaires ont déjà eu lieu dans cette ville depuis sa reprise par les troupes turques au groupe État islamique (EI) en 2017.

Située à environ 40 kilomètres au nord-est d’Alep, la deuxième plus grande ville de Syrie, al-Bab était l’un des principaux bastions du « califat » instauré par l’EI avant sa chute à la faveur d’une ultime offensive par les forces kurdes soutenues par les États-Unis en mars 2019.