/finance/business
Navigation

Airbus: Fitzgibbon dupé?

Economie Pierre Fitzgibbon
Photo Agence QMI, Simon Clark

Coup d'oeil sur cet article

Au moment où Bombardier avait cédé sa participation dans Airbus Canada à Airbus et au gouvernement du Québec le 13 février, le ministre de l’Économie, Pierre Fitzgibbon, s’était félicité pour cette transaction qu’il avait qualifiée de « gagnante pour toutes les parties ».

• À lire aussi: Le savoir-faire québécois ignoré par Airbus pour son jet d’affaires

« Les garanties [de maintien des emplois au Québec] sont verbales. [...] Je suis très à l’aise avec les engagements moraux d’Airbus »

« La transaction doit permettre au gouvernement de ne pas injecter d’argent supplémentaire dans le programme tout en maintenant les emplois au Québec »

– Pierre Fitzgibbon, ministre de l’Économie

« L’entente permettra à Bombardier d’améliorer sa situation financière et à Airbus d’accroître sa présence et son empreinte au Québec. C’est gagnant pour les partenaires privés et gagnant pour le secteur »

– Communiqué du gouvernement du Québec

  • Écoutez l'entrevue de Pierre Nantel avec Mehran Ebrahimi, professeur à l’UQAM et directeur de l'Observatoire de l'aéronautique et de l'aviation civile, sur QUB radio: