/sports/hockey/canadien
Navigation

Anderson: un ajout important

Anderson: un ajout important
Photo d'archives, Martin Chevalier

Coup d'oeil sur cet article

Marc Bergevin est rapidement passé de la parole aux actes. Vingt-quatre heures après avoir clairement indiqué qu’il était à la recherche de renfort à l’attaque, le directeur général du Canadien a fait l’acquisition de Josh Anderson, des Blue Jackets de Columbus.

• À lire aussi: Du muscle chez le Canadien

• À lire aussi: Max Domi critique le Canadien

• À lire aussi: Sept choses à savoir sur Josh Anderson

À 6 pi 3 po et 222 lb, l’Ontarien de 26 ans vient également ajouter du poids à la formation Tricolore. 

« C’est un type de joueur plutôt rare. C’est un gros bonhomme qui possède un très bon coup de patin et une bonne touche pour marquer. Il est également capable d’offrir du jeu physique, a énuméré Bergevin, en fin de soirée. Quand on a commencé à tâter le terrain, on trouvait que c’était important de faire son acquisition. »

En retour de ses services, le Canadien s’est départi de Max Domi. Un changement d’air lui fera sans doute du bien.

« Selon ce que je comprends, Max n’était pas heureux de son utilisation. Dans la bulle, nos jeunes ont très bien joué. Max avait de la difficulté. Alors, Claude (Julien) utilisait les joueurs qui jouaient le mieux », a expliqué le directeur général.

« Max a connu une saison difficile, a ajouté Bergevin. Je crois encore qu’il est un très bon joueur. Je lui souhaite de connaître une belle année à Columbus. »

L’ajout de muscles chez le Canadien est une tendance qui s’est amorcée avec l’arrivée de Joel Edmundson (6 pi 4 po et 215 lb) à la ligne bleue. Sans oublier Ben Chiarot (6 pi 3 po et 225 lb), mis sous contrat en juillet 2019.

Le contrat d’Alzner racheté

Il y avait déjà quelques heures que Bergevin s’était mis au travail lorsque l’organisation a confirmé cette transaction. Sur le coup de midi, le Canadien a annoncé avoir placé le nom de Karl Alzner au ballotage avec l’intention de racheter son contrat. 

Le sympathique défenseur, à qui il restait deux saisons à l’entente de cinq ans qu’il avait signée en juillet 2017, pourra maintenant offrir ses services à l’équipe de son choix. 

L’option du rachat n’était qu’une question de temps. L’arrière de 32 ans a passé le plus clair des deux derniers hivers à Laval, où il a disputé 87 matchs avec le Rocket. Pendant la même période, il n’a revêtu l’uniforme du Canadien qu’à 13 occasions.

En rachetant le contrat d’Alzner maintenant, Bergevin économisera quelque 300 000 $ de plus, l’an prochain, que s’il avait attendu en juillet 2021.

Des dollars à ne pas négliger, considérant que Brendan Gallagher, Phillip Danault, Joel Armia et Tomas Tatar deviendront joueurs autonomes sans compensation à la fin de la prochaine campagne.