/news/politics
Navigation

Décès de Joyce Echaquan: Ottawa accusé d'avoir laissé le dossier à Québec

Décès de Joyce Echaquan: Ottawa accusé d'avoir laissé le dossier à Québec
Photo d'archives, Agence QMI

Coup d'oeil sur cet article

Le chef bloquiste Yves-François Blanchet a reproché mercredi au premier ministre Justin Trudeau d’avoir laissé au gouvernement du Québec le dossier de Joyce Echaquan, cette Attikamek décédée dans des circonstances troublantes au Centre hospitalier de Lanaudière, près de Joliette. 

• À lire aussi: La coroner Géhane Kamel va présider l’enquête publique sur la mort de Joyce Echaquan

• À lire aussi: Mort de Joyce Echaquan: François Legault présente des excuses officielles

«Est-ce que [«M. Trudeau] réalise que c’est le gouvernement de la nation québécoise qui a pris contact avec la famille, avec la communauté, rencontré les chefs attikameks, mis en place une enquête publique [...]», a lancé le chef du Bloc québécois, lors de la période de questions à Ottawa.

«Est-ce que le premier ministre réalise qu’au-delà des mots et parfois des larmes, il n’est pas à la hauteur de ses prétentions dans sa relation avec les peuples autochtones et que c’est Québec qui agit en ami du peuple autochtone?», a aussi demandé M. Blanchet.

De son côté, le chef libéral a réitéré ses «condoléances à la famille de Joyce Echaquan et toute la communauté qui ont subi une perte terrible».

Pour rappel, avant de rendre son dernier souffle, Joyce Echaquan, 37 ans, a tourné une vidéo diffusée sur Facebook dans laquelle elle fait face à des propos racistes et dégradants de la part d’une infirmière et d’une préposée du centre hospitalier. Les deux employées ont depuis été congédiées.

«Je dois dire que les gens autochtones à qui j’ai parlé ont été choqués, oui, mais pas surpris parce que c’est une réalité vécue pour bien trop de gens à travers le pays, racisés ou autochtones, a ajouté Justin Trudeau. Et c’est pour ça que nous reconnaissons, de ce côté-ci de la Chambre le racisme systémique. C’est pour ça que nous allons continuer à travailler avec toutes les communautés pour éliminer le racisme systémique».

M. Trudeau a aussi souligné que le ministre des Affaires étrangères était présent la veille, à Manawan, pour les funérailles de Joyce Echaquan. «Nos ministres [Marc Miller des Services aux Autochtones] et [Carolyn Bennett des Relations Couronne-Autochtones] sont engagés avec la communauté, avec la famille», a-t-il ajouté.