/sports/racing
Navigation

Hamilton... prise deux

Un retour sur le circuit du Nürburgring

AUTO-PRIX-F1-RUS-RACE
Photo AFP Lewis Hamilton tente d’égaler le record de Michael Schumacher.

Coup d'oeil sur cet article

Tous les ingrédients étaient réunis au récent Grand Prix de Russie pour que Lewis Hamilton égale le record de 91 victoires détenu par Michael Schumacher depuis 2006.

• À lire aussi: F1: Lewis Hamilton doit attendre, Lance Stroll percuté

Deux pénalités, totalisant 10 secondes, imposées au Britannique pour avoir simulé des procédures de départ dans un endroit inapproprié lors de son tour de reconnaissance, lui ont toutefois fait perdre toute chance de gagner avant même que les feux rouges ne s’éteignent à Sotchi.

Force est d’admettre que ce n’est que partie remise pour Hamilton, à qui il reste sept épreuves d’ici la fin de la saison non seulement pour rejoindre le kaiser, mais aussi le surpasser. La pandémie a forcé les dirigeants de la F1 à revoir leur calendrier et à y inscrire des destinations qui n’étaient pas prévues à l’origine. L’Allemagne en fait partie, tout autant que les deux étapes suivantes au Portugal (25 octobre) et à Imola, en Italie (1er novembre). Hamilton figure parmi les sept pilotes à avoir déjà couru au circuit de Nürburgring dans le passé (la version écourtée, on s’entend), où aura lieu le Grand Prix de l’Eifel dimanche.

Une autre époque

La F1 y effectuera un retour sur le tracé allemand après sept ans d’absence. À la dernière visite du grand cirque, Sebastian Vettel s’y était imposé à bord de sa Red Bull, alors que Kimi Räikkönen et Romain Grosjean, coéquipiers au sein de l’écurie Lotus, l’avaient accompagné sur le podium. Une autre époque... Hamilton, à sa première saison chez Mercedes, s’était classé au septième rang. Sergio Pérez (9e à l’arrivée), Daniel Ricciardo (12e) et Valtteri Bottas (16e) sont les autres pilotes actifs à avoir couru en F1 au Nürburgring. D’autres, dont les Canadiens Lance Stroll, en F3, et Nicholas Latifi en Formule Renault, n’y seront pas en terrain inconnu non plus, puisqu’ils ont déjà eu la chance de le découvrir dans le passé dans des séries de développement.

Un plateau pour Räikkönen 

Si Hamilton peut égaler la marque de Schumacher, un autre record, de longévité cette fois, sera assurément battu ce dimanche. Räikkönen, titré en 2007 au volant d’une Ferrari, effectuera en effet un 324e départ en F1, ce qui lui permettra d’occuper en exclusivité la première place qu’il partageait avec Rubens Barrichello depuis le Grand Prix de Russie.

Le vétéran finlandais, qui célébrera ses 41 ans dans neuf jours, avait entrepris sa longue carrière à Melbourne en 2001 et a clairement signifié ses intentions de poursuivre son aventure en F1 l’an prochain.

Avec Schumacher en 2021 ?

À cet égard, son partenaire chez Alfa Romeo en 2021 pourrait bien être Mick Schumacher, actuel meneur au championnat de F2 et dont les rumeurs d’embauche se font de plus en plus persistantes.