/sports/fighting
Navigation

«C’est unique» –Yvon Michel

Le promoteur est admiratif du parcours de Kim Clavel

«C’est unique» –Yvon Michel
Photo d'archives, Martin Chevalier

Coup d'oeil sur cet article

Au cours de sa carrière de promoteur, Yvon Michel a eu la chance de représenter les intérêts de plusieurs boxeurs de haut niveau. Par contre, il n’a jamais vu un parcours comme celui de Kim Clavel.

• À lire aussi: Boxe: Clavel dans le magazine Time

« C’est unique, a souligné Michel. C’est l’athlète qui a eu le plus grand impact à l’extérieur des cadres de la boxe. 

« Chez GYM, on a eu des boxeurs comme Jean Pascal, Adonis Stevenson et Eleider Alvarez qui ont fait leurs marques sur la scène internationale. Ils ont brillé dans des combats de championnat du monde. 

« Par contre, des histoires comme celle de Kim, c’est une première. »

Michel est enthousiaste et on peut le comprendre. Sa protégée a maintenant une valeur importante au plan marketing à l’extérieur de la boxe. Il devra trouver une manière de monnayer cette popularité dans la carrière sportive de Clavel. 

C’est d’ailleurs déjà amorcé depuis qu’elle a signé un contrat avec Top Rank. Après le combat contre Natalie Gonzalez, le promoteur américain a mis la main sur les droits des deux prochains duels de la Québécoise. On peut parier que la bande de Bob Arum les utilisera à bon escient.    

  • ÉCOUTEZ la boxeuse Kim Clavel, sur QUB radio :    

Avant la fin de l’année ?

Clavel aimerait remonter sur le ring avant la fin de l’année. Son promoteur a le même objectif, mais il a levé le voile sur la situation actuelle. 

« Top Rank attend de connaître le nombre de dates qu’ils auront d’ici la fin de l’année sur réseau ESPN, a expliqué Michel. Ils sont notamment en train de déterminer le moment du troisième duel entre Deontay Wilder et Tyson Fury. 

« Au début, ça devait être le 19 décembre. Maintenant, il est question que le combat soit repoussé en 2021 pour satisfaire tout le monde. »

Par la suite, toutes les pièces du casse-tête vont tomber en place. 

« Au départ, Oscar Rivas devait faire partie de la sous-carte de Wilder-Fury III. Les plans ont changé et il pourrait maintenant faire une finale, et Kim ferait aussi partie de la carte.

« Si ça ne fonctionne pas, il se pourrait aussi que Kim se batte dans un gala au Mexique. C’est le plan B. »