/news/coronavirus
Navigation

Dernière mise à jour :

Suivez les derniers développements
Voir les derniers chiffres >

Québec

Nombre de cas

Canada

Nombre de cas

Monde

Nombre de cas

Décès

COVID-19 : l’Outaouais craint de virer au rouge

Positive COVID-19 test and laboratory sample of blood testing for diagnosis new Corona virus infection(novel corona virus disease 2019)from Wuhan with hospital background. Pandemic infectious concept
Joel bubble ben - stock.adobe.com

Coup d'oeil sur cet article

La hausse significative de cas de COVID-19 en Outaouais, et par ricochet à Ottawa, fait craindre à la direction de la santé publique régionale de virer au rouge d’un jour à l’autre. 

«Les prochains jours seront cruciaux. Si nous ne réussissons pas à stabiliser le nombre de cas, nous passerons en zone rouge», conclut la directrice de la santé publique en Outaouais, la Dre Brigitte Pinard.

Tant l’Outaouais que la ville d’Ottawa ont établi de nouveaux records de cas quotidiens plus tôt cette semaine. De plus, les autorités de santé régionales craignent une hausse des déplacements interprovinciaux à l’approche du long week-end de l’Action de grâce.

«C’est une réalité avec laquelle nous vivons. Nous suivons la situation d’Ottawa de très près», confirme la médecin.

Rassemblements

La direction de la santé publique de l’Outaouais implore les résidents de la région d’éviter tout rassemblement non essentiel, qu’il soit intérieur ou extérieur.

«La région a basculé rapidement aux paliers jaune et orange», rappelle la Dre Pinard.

Le Dr Horacio Arruda a d’ailleurs confirmé en point de presse jeudi que l’Outaouais était «sous haute surveillance». Le directeur de la santé publique du Québec est particulièrement préoccupé par la «mixité des populations entre Ottawa et Gatineau».

Rappelons qu’au printemps dernier des contrôles policiers avaient été placés aux entrées des ponts interprovinciaux pendant plusieurs semaines, limitant les déplacements entre le Québec et l’Ontario.

Tests

L’Outaouais est par ailleurs toujours limitée en matière de tests de dépistage, bien que les délais pour obtenir un résultat aient été réduits à trois à cinq jours en moyenne.

Aussi, Santé Canada, qui tardait à donner une réponse, a finalement approuvé mercredi un nouvel appareil d’analyse pouvant plus que doubler la capacité de tests dans la région. Le Centre intégré de santé et de services sociaux de l’Outaouais admet toutefois que ladite machine ne sera pas prête avant une dizaine de jours, le temps de compléter les étapes de contrôle de la qualité avec les réactifs.

Selon les plus récentes données disponibles vendredi en mi-journée, l’Outaouais recensait 1692 cas confirmés depuis le début de la pandémie, alors qu’Ottawa comptait 5279 cas.

Un résumé pertinent de la journée,
chaque soir, grâce aux diverses
sources du Groupe Québecor Média.