/news/education
Navigation

La plupart des écoles à Montréal devraient fermer, selon un guide d’Harvard

Coup d'oeil sur cet article

Les écoles dans l’arrondissement d’Outremont devraient déjà avoir fermé leurs portes, alors que celles dans Montréal-Nord devraient s’y préparer, selon les recommandations d’un modèle établi par l’Université Harvard.

• À lire aussi: Tous les développements de la pandémie

Les chercheurs sont d’avis que lorsqu’un quartier dépasse les 25 nouveaux cas quotidiens par 100 000 habitants, les habitants ne devraient plus du tout sortir de la maison, y compris pour aller à l’école.

Comme les données colligées par le Globe and Mail le révèlent, Outremont dépasse largement ce seuil critique, rapportant presque 37 cas pour 100 000 habitants au cours de la dernière semaine de septembre.

Au même moment à Montréal-Nord, on était tout près de franchir ce seuil.

En fait, presque tous les arrondissements de Montréal recensaient entre 10 et 25 nouveaux cas quotidiens en moyenne pour 100 000 habitants, ce qui correspond au palier orange du guide élaboré par plusieurs départements de l’Université Harvard, dont l’Institut de santé globale.

Toujours selon ce barème, seuls les arrondissements de Rosemont–La Petite-Patrie, de Verdun, de LaSalle et de Lachine étaient au niveau jaune.

Aucun secteur sur l’île de Montréal n’affichait, à la fin septembre, un taux de propagation de 1 nouveau cas quotidien pour 100 000 personnes et moins.

Selon l’Université Harvard, c’est seulement à ce niveau que les écoles peuvent rester ouvertes en toute sécurité.

Parmi les grandes villes canadiennes, Montréal est de loin l’endroit où le coronavirus est le plus étendu sur le territoire.

À Toronto, la plupart des quartiers étaient encore au jaune il y a deux semaines.