/weekend
Navigation

Le long combat intérieur d’Emmanuel Carrère

Coup d'oeil sur cet article

À la fois drôle et spirituel, l’écrivain français Emmanuel Carrère se raconte ici si bien qu’il est difficile de ne pas être presque immédiatement suspendu à sa plume. 

<b><i>Yoga</i></b><br/>
Emmanuel Carrère<br/>
Aux Éditions P.O.L<br/>
400 pages
Photo courtoisie
Yoga
Emmanuel Carrère
Aux Éditions P.O.L
400 pages

Au départ, Emmanuel Carrère avait l’intention d’écrire « un petit livre pas prétentieux, un petit livre souriant et subtil » qui expliquerait à tous ce que sont vraiment le yoga et la méditation. Pratiquant lui-même l’un et l’autre depuis de nombreuses années, il songeait en effet à nous offrir le genre de bouquin qu’on peut voir par centaines dans la section Développement personnel des librairies.  

Mais au final, ce n’est pas du tout ce à quoi on va avoir droit. Même si, pour faire bonne mesure, il choisira d’entamer son récit avec le stage Vipassana qu’il a suivi dans le Morvan en janvier 2015. Soit dix jours de méditation intensive au cours desquels il sera strictement interdit de parler, lire ou avoir un cellulaire en sa possession. D’un mortel ennui ? Pas quand c’est Emmanuel Carrère qui raconte.

En mauvaise posture

Depuis la publication du Royaume, son précédent livre, six ans se sont écoulés. Et durant ces six années, toutes sortes de choses se sont produites, dont certaines sont loin d’être zen : l’attentat contre Charlie Hebdo (qui a eu lieu pendant qu’il suivait son stage), le décès de son éditeur attitré et surtout, ce diagnostic de troubles bipolaires qui troublera bien plus que ses pensées. Car malheureusement, yoga et méditation ne peuvent pas toujours tout régler.

Incroyablement doué pour se livrer sans fard et sans temps mort, l’auteur de Limonov nous offre l’un de ses plus beaux textes.  

À lire aussi cette semaine

AUTOPORTRAIT EN CHEVREUIL

Victor Pouchet<br/>
Aux Éditions Finitude<br/>
176 pages
Photo courtoisie
Victor Pouchet
Aux Éditions Finitude
176 pages

Récemment récompensé par le prix Biù Jean-Marc Roberts, ce court roman se lit en un clin d’œil. Découpé en trois parties, il parle surtout d’Elias et de sa curieuse enfance. Car Elias n’a pas eu un papa tout à fait comme les autres. Le sien, qui croyait au pouvoir des ondes, était apparemment un peu maboul et, veut, veut pas, c’est le genre de chose qui marque. À Avril, la femme qui l’aime, de réparer tout ça. 


UNE JOIE FÉROCE

Sorj Chalandon<br/>
Aux Éditions Le livre de poche<br/>
320 pages
Photo courtoisie
Sorj Chalandon
Aux Éditions Le livre de poche
320 pages

Dans ce neuvième roman, l’ancien grand reporter Sorj Chalandon se glisse dans la peau d’une femme : celle de Jeanne, une libraire de 39 ans atteinte d’un cancer du sein. Entre deux traitements de chimio, elle rencontrera ainsi Brigitte, Assia et Mélody, qui mènent toutes le même combat. Dès lors, la vie de Jeanne va changer du tout au tout, car pour aider l’une de ses nouvelles amies, elle ira jusqu’à braquer une bijouterie. Touchant et déroutant. 


CHATS, RUELLES ET PAYSAGES

Geneviève LeSieur<br/>
Aux Éditions de l’Homme<br/>
144 pages
Photo courtoisie
Geneviève LeSieur
Aux Éditions de l’Homme
144 pages

Un livre qui risque de faire beaucoup de bien à tous ceux qui sont coincés dans leur zone rouge, puisqu’il combine chats et promenades à travers le Québec. Au fil des pages, on poussera donc plein de « oh ! » et de « ah ! » en découvrant les adorables petites histoires de Miko, Chanel, Jules, Sushi, Nounouche, Gribouille, Kiwi ou Cosette. Bref, un ouvrage chacrément sympa ! 


INCROYABLE HISTOIRE

Collectif<br/>
Aux Éditions Hurtubise<br/>
208 pages
Photo courtoisie
Collectif
Aux Éditions Hurtubise
208 pages

Il suffit d’ouvrir ce livre grand format abondamment illustré pour voir défiler toute l’histoire de l’humanité : la façon dont les premiers hommes chassaient le mammouth laineux, la vie quotidienne des Égyptiens de l’Anti-quité, l’époque hellénistique, la Chine des Han, l’Empire byzantin, les Vikings, l’Europe médiévale, la révolution de l’imprimerie, la découverte des Amériques... Bref, le genre d’ouvrage qu’on commence à feuilleter sans pouvoir s’arrêter.  

Frissons garantis

LA NUIT D’AVANT

<b><i>La nuit d’avant</i></b><br/>
Wendy Walker<br/>
Aux Éditions Sonatine<br/>
336 pages
Photo courtoisie
La nuit d’avant
Wendy Walker
Aux Éditions Sonatine
336 pages

Il y a quelque chose qui cloche, chez Laura Lochner – ou Laura Heart, comme elle préfère maintenant se faire appeler. On ne sait pas exactement ce que c’est, mais on se doute assez vite que ça a un rapport avec les hommes. Sinon, pourquoi aurait-elle laissé tomber son super boulot à Wall Street pour aller se réfugier chez sa grande sœur Rosie, qui habite avec mari et enfant à Branston, une petite ville du Connecticut ? À 28 ans, quand on traverse une mauvaise passe sur le plan amoureux, ce n’est habituellement pas tout à fait le genre de chose qu’on a tendance à faire...

Promesse oubliée ?

Pour faire bref, il y a anguille sous roche. Mais comme la vie continue, Laura va s’inscrire sur un site de rencontres. Au moment où l’histoire commence, elle a même déjà rendez--vous avec un certain Jonathan Fields, qui travaille lui aussi dans le domaine de la finance. Et pour que Rosie ne s’inquiète pas trop, Laura va lui promettre de rentrer sitôt la soirée terminée. Mais entre ce qu’on promet et ce qu’on fait, il y a parfois un monde... 

Fidèle à elle-même, l’Américaine Wendy Walker signe un autre fascinant thriller psychologique qui, oui, vaut le détour.