/news/green
Navigation

Le pape, le prince William et des vedettes s’unissent pour le climat

Coup d'oeil sur cet article

Le pape et le prince William vont se joindre samedi aux militants, artistes, célébrités et politiques du monde entier pour une initiative en faveur du climat, dont l’objectif est de mettre en lumière les actions envisageables à tous les niveaux pour combattre le réchauffement climatique.

Intitulé «Countdown» (compte à rebours), cet événement est organisé par la plateforme de conférences TED, un réseau spécialisé dans la diffusion des idées. L’an dernier, Countdown avait été organisé à New York.

Le programme va démarrer à 20 h (heure de Californie), sur la chaîne YouTube de TED. Environ 50 intervenants sont prévus, dont le pape et le prince William.

«Vous entendrez des gens de différents milieux sociaux; des activistes de terrain aux militants», a expliqué l’acteur Mark Ruffalo, l'un des participants, au cours d’une présentation de l’événement. «Ils évoqueront un tout petit peu les problèmes [liés au climat], mais vous entendrez davantage parler des solutions», a-t-il ajouté.

L’événement va mettre l’accent cette année sur les actions que les gens peuvent faire pour remédier au réchauffement climatique, assurent les organisateurs.

Par exemple, le maire de Freetown en Sierra Leone parlera du projet sur lequel travaille sa Ville, destiné à planter un million d’arbres pour protéger la terre des inondations et absorber le dioxyde carbone.

Countdown va durer environ cinq heures et aura pour mot d’ordre: «Le climat ne peut attendre», explique Chris Anderson, le président de l’association TED.

«S’il y a une chose que nous devons apprendre de cette année, c’est que lorsque les scientifiques préviennent que quelque chose d’horrible est à l’horizon, nous devons y prêter attention», souligne-t-il.

La liste des invités inclut par ailleurs la présidente de la Commission européenne, Ursula von der Leyen, la militante Xiye Bastida, l’acteur Chris Hemsworth ou encore l’ancien vice-président américain Al Gore.

Des centaines de miniévénements «TEDx» sont également prévus à travers le monde pour encourager des actions au niveau local.

«Appel général»

L’événement se veut une initiative mondiale pour promouvoir les solutions pouvant aider à résoudre la crise climatique et aider les uns et les autres à passer des idées aux actes.

Il intervient au moment où des dirigeants politiques essaient de politiser les questions environnementales, relèvent les organisateurs, en référence au président américain, Donald Trump, qui tient régulièrement des propos climatosceptiques.

La sécheresse, les inondations, les incendies géants et d’autres catastrophes naturelles liées au changement climatique font fi des opinions politiques, avertit Christiana Figueres, l’ex-responsable de l’ONU pour le climat.

Le réchauffement climatique «relève de la responsabilité de la race humaine», a-t-elle poursuivi.

Pour Mark Ruffalo, ceux qui refusent de trouver des solutions au changement climatique «sont les mêmes qui refusent de tenir compte des recommandations scientifiques pour lutter contre la pandémie» de coronavirus.

Les organisateurs se sont fixé pour objectif de mobiliser gouvernements et citoyens du monde entier pour réduire les émissions de CO2 de moitié dans la prochaine décennie et de parvenir à la neutralité carbone d’ici 2050.

«Pensez à ce samedi comme un appel général à raviver nos efforts pour affronter ce défi titanesque», a dit Chris Anderson.

«C’est un jour d’espoir; un avertissement qu’il y a un chemin que nous devons emprunter ensemble» pour répondre à l’urgence climatique.