/sports/soccer
Navigation

Le Revolution tient bon contre NYCFC

Coup d'oeil sur cet article

Le Revolution de la Nouvelle-Angleterre a été opportuniste, ce qui leur a permis de vaincre le New York City FC au compte de 2 à 1, dimanche, au Yankee Stadium.

• À lire aussi: Du respect pour l’Impact

• À lire aussi: MLS: Au tour d’Orlando et du Minnesota d’avoir des cas de COVID-19

Les visiteurs n’ont pas mis de temps avant de se donner une priorité. Dès la 3e minute de jeu, l’attaquant canadien Teal Bunbury a envoyé le ballon à son coéquipier Lee Nguyen, qui lui a remis aussitôt, ce qui a permis au joueur des «Revs» de s’échapper devant le gardien Sean Johnson et de le déjouer.

Nguyen a scellé l’issue du match sur un tir de pénalité à la 80e minute.

NYCFC a réduit l’écart à un seul but sur un coup de pied de coin tard dans les arrêts de jeu, mais l’équipe de la Grosse Pomme a manqué de temps.

Ce n’est pas en raison d’un manque d’opportunité que l’équipe locale s’est inclinée. La formation new-yorkaise a dirigé 16 tirs vers la cage de Matt Turner, dont huit étaient cadrés, mais le portier a été alerte.