/sports/racing
Navigation

Villeneuve s’interroge sur le forfait de Stroll en Allemagne

Villeneuve s’interroge sur le forfait de Stroll en Allemagne
Martin Chevalier / JdeM

Coup d'oeil sur cet article

Jacques Villeneuve n’a jamais été un grand partisan de son compatriote Lance Stroll et il en a rajouté une couche dimanche à l’occasion du Grand Prix de l’Eifel, en Allemagne.  

Le champion du monde en 1997 a déclaré qu’un malaise à l’estomac ne devrait jamais empêcher un pilote de prendre le départ en F1. 

• À lire aussi: Que ferait l’écurie Racing Point sans Sergio Pérez?

• À lire aussi: Grand Prix d'Eifel: Stroll sur la touche

«Que vous ayez mal au ventre ou pas mangé depuis une semaine, vous devez toujours garder cet appétit de courir», a dit Villeneuve sur les ondes du réseau de télé Sky Italia, pour lequel il est analyste. 

«Ou bien Lance est souffrant, s’est-il interrogé, ce qui peut signifier que son cas est plus grave qu’on pense, ou bien il n’a pas ce désir de vouloir courir en F1. Ça prend une très bonne raison pour s’absenter.» 

Ce n’est pas la première fois que Villeneuve s’acharne sur le jeune Québécois. «Jamais un pilote n’a connu autant de déboires à son année recrue dans l’histoire de la F1», avait-il déclaré en 2017. 

Villeneuve s’interroge sur le forfait de Stroll en Allemagne
AFP

Ce qu’il faut retenir   

Dans la cour des... très grands

Ce n’était qu’une question de temps, mais Lewis Hamilton a enfin égalé le record de 91 victoires détenu par Michael Schumacher en croisant le fil d’arrivée au premier rang dimanche au Grand Prix de l’Eifel, disputé en Allemagne. 

• À lire aussi: Formule 1: Lewis Hamilton égale le record de Michael Schumacher

Il lui reste maintenant six autres courses cette année pour rejoindre le kaiser qui détient seul la marque de sept championnats du monde. Aussi bien dire que ce n’est qu’une formalité, lui qui détient une écrasante priorité de 69 points au tableau devant son pauvre coéquipier, le Finlandais Valtteri Bottas. 

S’il est vrai que Hamilton compte sur la meilleure monoplace du plateau, on n’hésitera jamais à le décrire comme l’un des plus grands de l’histoire de la F1, sinon le plus grand. Dites-vous que des pilotes ont aussi pu bénéficier de la meilleure monture dans le passé, mais ils n’ont jamais autant gagné. 

Villeneuve s’interroge sur le forfait de Stroll en Allemagne
AFP

Et dire que c’est à Montréal que tout a commencé pour Hamilton. Le 10 juin 2007, au Circuit Gilles-Villeneuve, il accédait à la première marche du podium pour la première fois de sa carrière, et ce, à son sixième départ en F1 seulement. 

Verstappen sauve les meubles

Brillant deuxième au Nürburgring dimanche, Max Verstappen a encore une fois sauvé les meubles à bord de sa Red Bull en terminant deuxième derrière le vainqueur Lewis Hamilton tout en ne lui concédant que quatre secondes. 

Villeneuve s’interroge sur le forfait de Stroll en Allemagne
AFP

Le Néerlandais a d’ailleurs privé son rival d’un point quand il a réalisé le chrono le plus rapide en course, lors de son tout dernier tour. 

On imagine que si Verstappen occupait la place de Valtteri Bottas chez Mercedes, la tâche serait certes plus compliquée pour Hamilton. 

Dur pour Latifi et les Williams

Un autre Grand Prix à oublier pour Nicholas Latifi, qui, au volant de sa Williams, a dû se contenter de la 14e place. 

«C’était une course difficile, a raconté le pilote torontois. On ne sait pas pourquoi, mais nous avons manqué de rythme par rapport aux voitures Haas et Alfa Romeo.» 

Villeneuve s’interroge sur le forfait de Stroll en Allemagne
AFP

Impliqué dans un accrochage avec Kimi Räikkönen, son coéquipier George Russell a été forcé à l’abandon. Les deux pilotes de l’écurie Williams sont maintenant les seuls à ne pas avoir inscrit de points cette année. 

Deux points ne suffiront pas

Romain Grosjean a enfin récolté ses deux premiers points au championnat en terminant neuvième au Grand Prix de l’Eifel. Mais ce résultat n’est pas la garantie qu’il va conserver son volant l’an prochain chez Haas. 

Villeneuve s’interroge sur le forfait de Stroll en Allemagne
AFP

Au contraire, son coloré directeur, Günther Steiner, lui a suggéré, tout comme à Kevin Magnussen, d’aller discuter avec d’autres équipes! 

Selon Canal+, le milliardaire russe Dmitry Mazepin serait disposé à racheter l’équipe américaine dans le but précis d’y faire courir son fils, Nikita, en 2021. Comme quoi c’est maintenant devenu une pratique courante en F1. Et on n’a certes pas besoin de vous donner des exemples...