/news/coronavirus
Navigation

Dernière mise à jour :

Suivez les derniers développements
Voir les derniers chiffres >

Québec

Nombre de cas

Canada

Nombre de cas

Monde

Nombre de cas

Décès

«Encore tôt pour se réjouir», dit Legault

Coup d'oeil sur cet article

Même si la Montérégie, le Centre-du-Québec et la Capitale-Nationale passent presque au complet en zone rouge vendredi, il n’est pas encore question de mettre toute la province dans le palier d’alerte maximale, a dit mardi Christian Dubé.

• À lire aussi: Tous les développements de la pandémie de COVID-19

• À lire aussi: COVID-19: 815 nouveaux cas et cinq décès de plus au Québec

« Ce serait trop facile de dire que l’on met tout le monde en rouge, puis de faire mal à des endroits qui n’en ont pas besoin. Pourquoi aller fermer un restaurant au lac Saint-Jean, ou pourquoi aller faire des gestes dans le Bas-Saint-Laurent, alors qu’on n’a pas besoin de le faire ? On va continuer d’être très ciblé, comme on le fait en ce moment », a expliqué le ministre de la Santé et des Services sociaux lors d’une conférence de presse, mardi, à Montréal. 

Le directeur national de Santé publique, le docteur Horacio Arruda, le premier ministre du Québec, François Legault, et le ministre de la Santé, Christian Dubé, ont tenu une conférence de presse mardi à Montréal sur les paliers d’alerte de COVID-19.
Photo courtoisie, The Canadian Press
Le directeur national de Santé publique, le docteur Horacio Arruda, le premier ministre du Québec, François Legault, et le ministre de la Santé, Christian Dubé, ont tenu une conférence de presse mardi à Montréal sur les paliers d’alerte de COVID-19.

La province a enregistré mardi une augmentation de 815 nouveaux cas de COVID-19, trois nouveaux décès ainsi que 21 hospitalisations, dont 10 en soins intensifs. C’est la troisième journée consécutive durant laquelle le Québec ne dépasse pas les 1000 cas.

De son côté, le directeur national de Santé publique, Horacio Arruda, ne veut pas se réjouir trop tôt.

« Je pense que l’on a atteint un certain plateau. Donc les gens ont probablement resserré leur [conduite]. Je pense qu’on ne pourra pas revenir à la liberté de cet été nécessairement avec de grands rassemblements tant et aussi longtemps que l’on n’aura pas stabilisé la situation de façon intensive », a-t-il précisé.

Malgré la stabilisation, trois régions passeront dans la zone rouge, soit le palier d’alerte maximale, a annoncé le premier ministre du Québec.

Encore du travail à faire

« On a vu que le virus se propage dans des régions autres que Montréal et Québec, a observé François Legault. C’est pour ça que la Santé publique ajoute des zones rouges et fait passer toute la Montérégie, tout le Centre-du-Québec et toute la Capitale-Nationale, dont Charlevoix. »

Certains secteurs de la grande région de Québec, comme Charlevoix, et de la Montérégie, comme Saint-Jean-sur-Richelieu, avaient pu rester dernièrement en zone orange.

Granby et Bromont, qui sont liées à l’Estrie quand il est question de santé, demeurent en orange.

Le Saguenay–Lac-Saint-Jean bascule de son côté de la zone jaune à la zone orange, a indiqué M. Legault, à cause de 37 nouveaux cas en deux jours dans la région.

Il a par ailleurs rappelé qu’il y a encore des efforts à faire pour que la situation ne s’aggrave pas, tout en saluant les Québécois pour leur respect des consignes pendant le long week-end de l’Action de grâce.

Le premier ministre n’a cependant pas voulu s’avancer en ce qui a trait aux festivités de Noël, qui sont encore trop loin vu la situation exceptionnelle dans laquelle on est actuellement.

« On a vu au cours des derniers jours que ça semble se stabiliser. On ne semble pas se diriger vers 1500 ou vers 2000 [cas quotidiens]. Il est encore tôt pour se réjouir, mais il y a lieu de croire que les efforts qui sont faits commencent à donner des résultats », a-t-il ajouté, en rappelant qu’il n’existe pas de recette magique pour réduire la contamination.

Nouvelles habitudes

Toutefois, M. Legault a réitéré qu’actuellement, ce sont encore les rassemblements privés intérieurs qui restent problématiques, particulièrement lorsqu’ils durent plus de 15 minutes.

Selon lui, il va falloir que les Québécois apprennent à vivre avec de nouvelles habitudes.

« On va avoir plusieurs mois devant nous à devoir suivre un certain nombre de consignes, surtout pour les rassemblements intérieurs. Il va falloir être patient », a-t-il martelé. 

Zones rouges élargies

  • Les régions de la Montérégie, du Centre-du-Québec et de la Capitale-Nationale se retrouveront dès vendredi entièrement en zone rouge. Les villes de Granby et de Bromont demeurent en orange, faisant partie de l’Estrie dans le domaine de la santé.
  • Le Saguenay–Lac-Saint-Jean passera d’une zone jaune à une orange.

Source : Gouvernement du Québec

  • Geneviève Pettersen analyse le point de presse des autorités à QUB radio:   

À VOIR AUSSI       

APPEL À TOUS

Vous avez vaincu la COVID-19? Le Journal est à la recherche de personnes guéries du coronavirus et qui aimeraient témoigner.

Écrivez-nous à jdm-scoop@quebecormedia.com

Un résumé pertinent de la journée,
chaque soir, grâce aux diverses
sources du Groupe Québecor Média.