/news/coronavirus
Navigation

Dernière mise à jour :

Suivez les derniers développements
Voir les derniers chiffres >

Québec

Nombre de cas

Canada

Nombre de cas

Monde

Nombre de cas

Décès

La pandémie a eu une incidence sur la motivation des employés

La pandémie a eu une incidence sur la motivation des employés
Joël Lemay / Agence QMI

Coup d'oeil sur cet article

La crise sanitaire liée à la COVID-19 a pour effet de démotiver les travailleurs au pays, selon une étude de la firme Morneau Shepell, qui parle de presque quatre employés sur 10 dans cet état. 

Publiée mercredi, l’enquête de la firme torontoise indique qu’environ 36 % des Canadiens ont affirmé avoir plus de mal à trouver la motivation nécessaire pour effectuer leur travail qu’auparavant. De plus, 34 % des répondants trouvent plus difficile de se concentrer au travail qu’avant la pandémie.

«La tension permanente nuit à la motivation, a dit par communiqué Paula Allen, première vice-présidente, Recherche, analytique et innovation. Une baisse de motivation peut être le signe d’un épuisement émotionnel.»

Selon Mme Allen, deux facteurs contribuent principalement à cet état de fatigue. Primo, il y a des gens qui ont souvent du mal à concilier le travail et le plaisir, les contacts sociaux et l’exploration.

Secundo, certaines personnes travaillent plus tandis que d’autres considèrent qu’elles sont plus fatiguées en raison des inquiétudes concernant la sécurité d’emploi ou des nombreuses sources de distraction, sur le plan mental ou situationnel, lesquelles s’ajoutent à leur charge de travail existante.

Le sondage en ligne, mené en anglais et en français du 21 au 30 août auprès de 3000 répondants au Canada, permet à la firme d’établir son Indice de santé mentale.

En septembre, cet indice de Morneau Shepell s’est détérioré de 10 points comparativement au score de référence de 75 antérieur à la pandémie.

«Ne pas tenir compte des besoins en matière de santé mentale et du bien-être des [Canadiens] pourrait à long terme compromettre la résilience de la population», a fait savoir Stephen Liptrap, président et chef de la direction de la firme, ajoutant qu’il est crucial de s’attarder et même de s’attaquer aux risques liés à l’isolement.

Un résumé pertinent de la journée,
chaque soir, grâce aux diverses
sources du Groupe Québecor Média.