/sports/tennis
Navigation

Auger-Aliassime passe en demi-finale à Cologne

Auger-Aliassime passe en demi-finale à Cologne
Photo d'archives, AFP

Coup d'oeil sur cet article

Le Québécois Félix Auger-Aliassime profite du tournoi de Cologne, en Allemagne, pour accumuler les victoires, lui qui a atteint plutôt facilement la demi-finale de la compétition, vendredi.

• À lire aussi: Tournoi de Saint-Pétersbourg: Denis Shapovalov passe en demi-finale

En écartant en deux manches de 6-3 et 6-0 Radu Albot, un joueur originaire de la Moldavie, Auger-Aliassime a complété une journée faste pour le Canada. Plus tôt dans la journée, Denis Shapovalov et Milos Raonic ont tous deux atteint le carré d’as du tournoi de Saint-Pétersbourg, en Russie.

Auger-Aliassime, troisième tête de série à Cologne en vertu de son 22e rang mondial, aura toutefois un adversaire plus coriace en demi-finale alors qu’il affrontera Roberto Bautista Agut. Deuxième favori et 13e au monde, l’Espagnol a remporté l’unique affrontement entre les deux joueurs.

«Ce sera un grand match, une grande bataille et une opportunité pour moi d’obtenir ma revanche après ma défaite crève-cœur de l’an dernier en (finale) de la Coupe Davis», a dit le Québécois de 20 ans en entrevue à l’ATP.

Contre Albot, 82e au monde, il a surmonté quelques problèmes physiques au premier set pour mieux dominer le reste de la rencontre. Opportuniste, il a brisé quatre fois le service de son adversaire en cinq occasions.

«J’avais une ampoule au pied et je n’ai pas bien commencé, mais après tout allait bien dans mon jeu, a affirmé Auger-Aliassime. Je devais me mettre dans le match. Ensuite, je jouais de mieux en mieux, je mettais de la pression sur lui avec mon service. J’y allais pour mes coups même si je manquais un peu au début. J’ai continué de dicter le ton, de bien retourner, et j’ai été chanceux en frappant les lignes quelques fois.»

Victoire contre Wawrinka

À Saint-Pétersbourg, «Shapo», deuxième tête de série de la compétition et 12e joueur au monde, a battu le Suisse Stan Wawrinka en deux manches de 6-4 et 7-5.

Si on ne peut parler d’une surprise, il s’agit néanmoins d’une victoire importante pour Shapovalov aux dépens de celui qui a jadis occupé le troisième rang du classement de l’ATP. À 35 ans, Wawrinka pointe actuellement au 18e échelon mondial, mais il demeure parmi les meilleures raquettes sur la planète.

À leur précédent duel sur le circuit, en 2019 à Rotterdam, Wawrinka avait d’ailleurs eu le dessus sur le Canadien. Cette fois, Shapovalov a tenu tête au Suisse en sauvant six balles de bris en sept occasions durant la partie. Malgré la victoire, le Canadien de 21 ans a connu quelques difficultés avec son deuxième service.

Une finale Shapovalov-Raonic?

Lors de la prochaine étape de la compétition russe, «Shapo» se mesurera au favori local Andrey Rublev. Ce dernier est la troisième tête de série de l’événement. L’autre demi-finale opposera Raonic au Croate Borna Coric. Une finale toute canadienne demeure ainsi possible.

Pour atteindre le carré d’as, Raonic a défait le Russe Karen Khachanov en deux manches de 6-1 et 7-6 (1). L’Ontarien a aisément remporté la première manche, alors que son adversaire ne semblait pas être dans son assiette. Le joueur local a toutefois retrouvé ses aises pendant le second engagement, mais Raonic a élevé son jeu d’un cran pendant le bris d’égalité.