/opinion/columnists
Navigation

Biden: clarté, dignité et décence

Coup d'oeil sur cet article

Joe Biden a montré des qualités de politicien qui font défaut à Donald Trump.

• À lire aussi: Un débat hors-norme

Le format du townhall meeting avantage nettement Biden. Il faut écouter attentivement et prendre au sérieux les participants, leur démontrer de l’empathie, établir un contact personnel et trouver des terrains d’entente avec ses détracteurs —, choses dont Donald Trump est incapable.

Malgré ses propensions à gaffer et ses occasionnels épisodes de confusion, Joe Biden possède ces qualités et les électeurs qui sont à la recherche d’un président qui les écoute, plutôt que d’un « showman » qui ne pense qu’à lui-même et occupe toute la place, en ont trouvé un hier soir.

Il n’y a pas eu de feux d’artifice, mais Biden a pu clarifier ses positions. 

Trump répète constamment que Biden, comme certains radicaux, réclame le « définancement » de la police. Biden ne dit rien de tel.

La position de Joe Biden sur l’environnement n’est pas la caricature qu’en fait Trump. 

Pragmatique, Biden sait que le virage vert ne peut pas se faire au détriment de la croissance économique.

Solutions concrètes

Sur la pandémie, alors qu’il serait si facile de se perdre en récriminations, Biden met l’accent sur l’écoute de la science et sur les solutions concrètes qu’il devra enclencher.

Quand on lui a posé une question sur sa vision de l’avenir, Joe Biden a insisté sur l’importance de restaurer la dignité et la décence en politique.

Ceux qui ont fui le désolant spectacle qu’offrait Donald Trump ont trouvé à l’autre poste un candidat qui leur a rappelé que la dignité et la décence en politique ne sont pas des aberrations.

Les électeurs qui l’ont écouté ont peut-être des désaccords fondamentaux avec Biden, mais ils ont vu qu’il est capable de les entendre et qu’il n’est pas entièrement illusoire de restaurer la décence et la dignité dans la vie politique de leur pays.

* * *
Pierre Martin est professeur de science politique à l’Université de Montréal et directeur de la Chaire d’études politiques et économiques américaines au CÉRIUM. On peut le suivre sur Twitter: @PMartin_UdeM