/world/usa
Navigation

Biden pulvérise un nouveau record de collecte de fonds en septembre

Biden pulvérise un nouveau record de collecte de fonds en septembre
AFP

Coup d'oeil sur cet article

WASHINGTON | Le candidat démocrate à la Maison-Blanche Joe Biden a pulvérisé son propre record mensuel en récoltant 383 M$ en septembre, grâce notamment à une avalanche de dons après son premier duel télévisé contre Donald Trump, qui a fait beaucoup moins bien avec 248 M$. 

• À lire aussi: En Floride, Trump prédit «une vague» républicaine, malgré les sondages

• À lire aussi: Le verdict des prévisionnistes: avantage Biden

• À lire aussi: Obama va sur le terrain soutenir Biden la semaine prochaine

Motivés par le premier débat tempétueux contre le président républicain, mais aussi la mort de la juge progressiste de la Cour suprême Ruth Bader Ginsburg, les donateurs démocrates se sont mobilisés comme jamais aux États-Unis.

Une bonne nouvelle pour Joe Biden, qui mène dans les sondages à 18 jours de la présidentielle du 3 novembre.

L’ancien vice-président de Barack Obama a annoncé,mercredi soir, avoir reçu 383 M$ en septembre. «Un record», a souligné sa directrice de campagne Jen O’Malley Dillon, qui a précisé que 203 M$ avaient été versés en ligne.

«Nous avons 432 M$» de liquidités disponibles «à la banque», a-t-elle précisé.

En face, le milliardaire Donald Trump a récolté 247,8 M$, a annoncé jeudi soir son chef de campagne, Tim Murtaugh. Il dispose de 251,4 M$ de liquidités.

Malgré l’avantage financier et dans les sondages, Jen O’Malley Dillon l’a martelé cette semaine: rien n’est encore gagné pour le démocrate, «nous pensons que la course est beaucoup plus serrée» que ce qui se dit sur Twitter, a-t-elle notamment tweeté.

Après la mort de Ruth Bader Ginsburg, le 18 septembre, des petits donateurs indignés que cette icône du féminisme puisse être remplacée par une magistrate conservatrice avaient versé plus de 100 M$, en un week-end, sur la plateforme ActBlue, qui lève des fonds pour les candidats démocrates aux élections présidentielles, parlementaires et locales.

En août, Joe Biden et ses alliés avaient déjà passé une barre historique en levant 364,5 M$.

Ces montants vertigineux écrasent, de loin, le précédent record enregistré par Barack Obama et le parti démocrate en septembre 2008, avec près de 200 M$.

Préparant sa campagne de réélection depuis son arrivée à la Maison-Blanche en janvier 2017, Donald Trump, 74 ans, partait avec un confortable avantage financier.

Mais alors qu’il était sorti de la primaire démocrate avec des comptes préoccupants, Joe Biden, 77 ans, le parti démocrate et les groupes de soutien ont largement rattrapé ce retard.