/sports/golf
Navigation

PGA: une première victoire pour Jason Kokrak

Jason Kokrak
Photo AFP Jason Kokrak

Coup d'oeil sur cet article

L’Américain Jason Kokrak a coiffé les autres golfeurs au fil d’arrivée de la Coupe CJ lors de la dernière ronde, dimanche, au club Shadow Creek, à Las Vegas, afin de signer sa première victoire en carrière sur le circuit de la PGA.

Âgé de 35 ans, Kokrak a dû attendre son 233e tournoi avant de mettre la main sur son tout premier titre. Sa dernière carte de 64 (-8) lui a permis de devancer Xander Schauffele par deux coups, grâce à un cumulatif de 268 (-20). Celui qui est né à North Bay, en Ontario, a réussi huit oiselets, sans commettre de boguey lors de la dernière journée.

Pour sa part, Schauffele a frappé la balle une fois de moins que l’Anglais Tyrrell Hatton et l’Américain Russell Henley. D’ailleurs, Schauffele, Hatton et Henley ont tous occupé la tête de la compétition, respectivement après les deuxième, première et troisième rondes.

Du côté des Canadiens, Adam Hadwin a été le meilleur, lui qui a terminé le tournoi au 28e rang, à égalité avec neuf autres participants, grâce à un cumulatif de 283 (-5). Pour leur part, Nick Taylor et Corey Conners ont terminé sur un pied d’égalité, en compagnie de l’Américain Andrew Landry, en 61e position, en raison d’un cumulatif de 291 (+3). Finalement, Mackenzie Hughes a cogné l’objet blanc trois fois de plus que Taylor et Conners, ce qui lui vaut la 65e place, avec trois autres joueurs.

Jason Day déclare forfait

Le golfeur australien Jason Day s’est retiré du tournoi lors de la dernière ronde, lui qui avait entamé la journée à -10, à six coups du meneur, qui était Henley à ce moment. Sur le deuxième trou du parcours, Day a tout simplement quitté le terrain. Il a indiqué avoir une blessure au cou, lui qui s’était réveillé avec des raideurs à cet endroit.

Un retour en Corée du Sud

Il s’agissait de la quatrième édition de la Coupe CJ, habituellement disputée en Corée du Sud, mais déplacée dans le Nevada en raison de la pandémie de la COVID-19. Si tout se passe bien, la compétition devrait retourner en Asie pour la cinquième édition. Toutefois, les golfeurs devront être prêts, puisque le Groupe CJ, responsable de l’organisation du tournoi, a indiqué qu’un nouveau terrain accueillera les joueurs.