/lifestyle/books
Navigation

Grand prix du livre de Montréal: les 5 oeuvres finalistes dévoilées

Coup d'oeil sur cet article

Grâce à leur qualité et leur originalité, cinq titres sont en lice pour l’obtention du plus récent Grand prix du livre de Montréal, a-t-on annoncé lundi. 

L’essai «Le boys club» de Martine Delvaux, le recueil de nouvelles «Dominoes at the Crossroads» signé Kaie Kellough, l’ouvrage de poésie «L’espace caressé par ta voix» rédigé par Pierre Nepveu, le roman «Les manifestations» proposé par Patrick Nicol et le roman «Le Mammouth» né de la plume de Pierre Samson se sont démarqués d’un lot de 168 propositions.

Le titre de l’oeuvre gagnante sera connu le le 9 novembre, lors d’une annonce faite sur le web par la Ville de Montréal et les Bibliothèques de Montréal. L’auteure ou l’autrice qui aura signé le livre primé recevra une bourse de 15 000 $. Les quatre autres finalistes hériteront de 1000 $ chacun.

L’an dernier, l’honneur a été attribué à Carol David pour son recueil de poésie «Comment nous sommes nés».

Le Grand Prix du livre de Montréal est remis annuellement depuis 1965.