/finance/business
Navigation

Des fêtes difficiles pour les commerçants d’ici?

Coup d'oeil sur cet article

Alors que les commerçants comptent sur le temps des Fêtes pour refaire un peu leur trésorerie, les Canadiens pourraient leur préférer les sites de vente en ligne.

Les Canadiens ont prévu dépenser en moyenne 1405 $ durant cette période, une baisse de 18 % au Canada et d’environ 10 % au Québec, selon la firme Deloitte.

Des sites comme Amazon devraient profiter de ces montants. Ce sont en effet 66 % des Canadiens qui disent qu’ils amorceront leur recherche de cadeaux sur le site américain de vente en ligne.

Au total, un cadeau de Noël sur deux sera acheté sur internet.

Cette concurrence représente un défi «titanesque» pour les commerçants d’ici, comme l’explique Alexandra Genest, associée chez Deloitte Canada.

«Ces changements-là étaient prévus par une grande majorité des détaillants, mais sur plusieurs années [...]. Là, on va voir vraiment une concentration, une accélération de la mise en place de ces moyens-là», a-t-elle précisé.

«On va voir beaucoup de détaillants qui vont mettre en place des mesures pour avoir un magasinage en ligne des plus intéressant, parce que l'expérience consommateur demeure quelque chose d'excessivement important pour les commerçants.»

S’ils consomment beaucoup en ligne, les Canadiens et les Québécois devraient encore être généreux cette année alors que les dons de charité vont augmenter de 87 %, avec une moyenne de 150 $ par personne.

Aussi, les vieilles habitudes ne se perdent pas et les Québécois seront nombreux dans les succursales de la SAQ et de la SQDC, où on prévoit une augmentation de 2 % de ce poste de dépense, avec un budget autour de 120 $.