/portemonnaie/lifestyle
Navigation

«Liberté 45» : vivre maintenant ou dans 20 ans?

Pierre-Yves McSween
Photos: © TQc Pierre-Yves McSween

Coup d'oeil sur cet article

Pour pouvoir profiter de sa quarantaine, il est primordial de se priver dans la vingtaine. C’est ce qu’écrit Pierre-Yves McSween dans son plus récent livre, Liberté 45. Ce discours peut faire sourciller bien des millénariaux qui priorisent souvent le bonheur immédiat à la planification long terme.

• À lire aussi: Quel prix êtes-vous prêt à payer pour l’indépendance financière ?

Nous avons voulu discuter avec le chroniqueur économique pour mieux comprendre ses conseils en matière de finances personnelles.

Porte-monnaie: Ton entrevue à l'émission Tout le monde en parle a fait pas mal jaser il y a quelques semaines. Tu y critiquais notamment ceux qui priorisaient les voyages entre 20 et 30 ans. Pourquoi ?  

Pierre-Yves McSween : « À tout le monde en parle, j’ai lancé l’expression «être saltimbanque» pour ceux qui décident de voyager entre 20 et 30 ans, mais je ne voulais pas dire de ne pas voyager et de ne pas avoir de fun. Mais veut, veut pas, faut que tu te bâtisses un avenir. L’un n’empêche pas l’autre. »   

P.M. : L’expression «live fast, die young» doit te siller dans les oreilles...  

P.Y.M. : « Tsé les YOLOS, ils sont ben ben cool tant et aussi longtemps qu’il n’y a pas de conséquences et entre 20 et 30 ans, il n’y a pas tant de conséquences. Tu ne peux pas t’endetter assez pour que ça te pète dans la face. [...] Ce qui me fait de la peine, c’est que là j’ai 41 ans et je commence à voir l’impact des gens de mon âge qui ont pris des mauvaises décisions et qui aujourd’hui le regrettent. »  

P.M. : Tu as parlé dans des entrevues précédentes des deux modèles de gens que tu as autour de toi, soient ceux qui consomment beaucoup et ceux qui gèrent très bien leur porte-monnaie. Trouver le juste milieu est difficile. Connais-tu des gens qui ont réussi à vivre leur vingtaine à fond et épargner pour avoir une belle quarantaine?   

P.Y.M. : « Les gens que je connais dans la quarantaine ont une aussi belle vie que les YOLOS, sauf qu’entre vingt et trente ans, ils sont un petit peu plus responsables. Celui qui gère bien son porte-feuille, à un moment ses placements deviennent gros et ça ne prend pas trente ans de privation! C’est ça l’erreur: Dès que quelqu’un parle de responsabilité financière, on le stigmatise en disant qu’il ne vit pas... alors que ce ne sont que des exemples de choix. »  

P.M. : As-tu des exemples concrets de responsabilité financière?  

P.Y.M. : « Si tu roules en voiture de luxe ou en voiture usagée, tu vas rouler quand même. Tout le reste de ta vie peut être pareille! Tu peux live free die young avec une belle voiture neuve pendant que moi je roule toute ma vie en voiture usagée alors qu’on a toutes les mêmes dépenses, mais qui va avoir le plus de fun dans vingt ans? Celui qui a économisé sur la distance...» [...] « Prends deux personnes qui touchent 50 000$ par année, puis enlève 5000$ d’épargne à l’un. C’est peut-être un voyage de moins par année et une dizaine de sorties au resto... mais pour le reste, les deux ont mangé, les deux sont habillés, les deux ont dormi.» [...] «On cherche une solution magique sur un an... alors qu’une gestion de porte-feuille, ça se fait sur une vie.»  

P.M. : As-tu un conseil pour ceux et celles qui veulent épargner, mais pour qui l’argent brûle dans les poches?   

P.Y.M. : « Premièrement, si l’argent te brûle dans les poches, arrange-toi pour gagner un gros salaire. » [...] « Autrement, la seule façon que j’ai trouvée dans ma vie, parce que je demeure humain, c’est de ne pas avoir l’argent entre mes mains. Dans un monde numérique, ça veut dire de se mettre des prélèvements automatiques sur sa paye. » [...] « À vivre intensément entre 20 et 30 ans, tu vas avoir de bien beaux souvenirs, tandis qu’autre va avoir 30 ans de souvenirs par en avant... alors c’est vraiment un choix. C’est juste que de vivre dans l’immédiat coûte cher, vraiment cher. »  

Le livre «Liberté 45» de Pierre-Yves McSween est disponible en librairie.

Suivez-nous sur
les réseaux sociaux