/news/society
Navigation

Maripier Morin passe le test du public et des experts

L’animatrice qui a été pointée du doigt sur les réseaux sociaux refait surface

ART-MARIPER MORIN-MAIS POURQUOI?-CANAL Z
Photo d’archives L’animatrice Maripier Morin a brisé le silence en publiant, hier, un message sur Instagram, dans lequel elle indique qu’elle « chemine tranquillement ». « Un jour à la fois, dans la bonne direction », écrit celle que Safia Nolin a accusée de harcèlement sexuel.

Coup d'oeil sur cet article

La sortie de l’animatrice Maripier Morin reçoit un accueil chaleureux du public. Un début de rédemption réussi qui laisse présager un éventuel retour, indiquent des spécialistes en image.

• À lire aussi: Maripier Morin sort de son silence sur Instagram

Celle qui est aussi actrice a refait surface, hier, en publiant un message sur Instagram après trois mois de silence radio. 

Accusée sur les réseaux sociaux de harcèlement sexuel et d’agression physique par la chanteuse Safia Nolin, Maripier Morin avait suspendu ses activités professionnelles en juillet.

Dans un billet destiné à ses 544 000 abonnés, Maripier Morin indique qu’elle a profité des derniers mois pour faire une « prise de conscience » et changer son comportement. 

« Le chemin est difficile, mais nécessaire », écrit-elle, regrettant d’avoir « déçu des gens ».   

  • Écoutez l'entrevue de Sophie Durocher avec Bernard Motulsky, Titulaire de la Chaire de relations publiques et communication marketing de l’UQAM, sur QUB radio:   

Honnêteté et responsabilité

Maripier Morin, 34 ans, souligne que deux mots l’accompagnent dans cette démarche : honnêteté et responsabilité.

« Je dois revenir à la base et adopter un mode de vie plus sain », spécifie l’actrice qui s’est fait larguer par tous ses partenaires d’affaires.

Pour arriver à mieux gérer sa « personnalité excessive », l’animatrice s’est entourée de professionnels qui l’« aident à évoluer ». 

Elle évoque également une « reprise graduelle de [ses] activités professionnelles ».

« Je tente chaque jour de devenir une meilleure version de moi-même », insiste-t-elle.

  • Écoutez la chronique de Lili Boisvert à QUB radio

Des encouragements

Le billet de Mme Morin n’est pas passé inaperçu. Cinq heures après sa mise en ligne, il avait franchi la barre des 63 000 mentions « J’aime » sur Instagram.

Parmi les 5000 commentaires enregistrés en début de soirée, on trouvait plusieurs cœurs et mots d’encouragement.

« Faute avouée à moitié pardonnée », répond une certaine Julie. 

« Sache que tu nous manques beaucoup et prends le temps de prendre soin de toi », renchérit Nancy.

Professeure de marketing de l’École des sciences de la gestion de l’UQAM, Caroline Lacroix qualifie l’initiative de Maripier Morin de « bonne approche ». 

« Sa démarche m’apparaît très authentique et sincère. Peut-être qu’elle recevait beaucoup de messages de gens qui s’inquiétaient pour elle. »

Mme Lacroix prévoit un retour « avec modération ». 

« Ce serait mal vu qu’elle soit partout d’un seul coup », précise-t-elle.

« Réhabilitation sociale »

Pour le consultant en stratégie de communication numérique, Bruno Guglielminetti, il s’agit d’un premier pas réussi vers ce qu’on pourrait qualifier de « réhabilitation sociale ». 

« En publiant ce message après avoir effacé toutes ses anciennes publications, elle fait table rase. Tous ses mots sont pesés. Tout est réfléchi. »

Reste à voir la réaction des diffuseurs. Groupe TVA (La faille) et Bell Média (Mais pourquoi ? sur Z) nous ont indiqué qu’ils avaient « pris connaissance » des publications de Mme Morin, mais aucun d’entre eux n’a souhaité commenter la situation. 

  • Écoutez la chronique d'Anaïs Guertain-Lacroix au micro de Pierre Nantel sur QUB radio:    


Maripier Morin a décliné notre demande d’entrevue.

Des retours réussis  

Au Québec, quelques artistes ont repris leurs activités professionnelles après avoir touché le fond. En voici quatre exemples :

Claude Dubois

Condamné à quelques reprises pour conduite avec les facultés affaiblies (1984, 1996 et 2015) et arrêté pour possession de drogue (1981), le chanteur a toujours retrouvé le sommet des palmarès.

Joël Legendre

Appréhendé pour avoir commis un acte indécent en plein air, le comédien, metteur en scène et animateur a retrouvé le feu des projecteurs.

Maxim Martin

L’humoriste a remis sa carrière en selle après avoir traversé une période sombre d’abus de drogue et d’alcool.

Caroline Néron

Un an après avoir déclaré faillite, la bijoutière et comédienne a effectué un retour remarqué au cinéma en septembre dans La déesse des mouches à feu.