/news/coronavirus
Navigation

Dernière mise à jour :

Suivez les derniers développements
Voir les derniers chiffres >

Québec

Nombre de cas

Canada

Nombre de cas

Monde

Nombre de cas

Décès

L’Union européenne ferme ses portes aux touristes canadiens

Des voyageurs qui s’apprêtaient à partir sont déçus des nouvelles restrictions

Aéroport Pierre-Elliott Trudeau
Photo Pierre-Paul Poulin Les voyageurs étaient rares dans les corridors de l’aéroport Montréal-Trudeau à la fin du printemps.

Coup d'oeil sur cet article

Le Canada a été retiré de la liste des pays dont les voyageurs sont autorisés sur le territoire de l’Union européenne, ce qui coupe l’herbe sous le pied de certains globe-trotters qui s’envolaient bientôt vers le Vieux Continent.

• À lire aussi: Tous les développements de la pandémie de COVID-19

« On a su [mercredi] en fin de journée que dès samedi, les vols devront être annulés, mais il n’y a rien de confirmé à 100 % encore », fait savoir Tina Beaulieu, propriétaire de Voyages N.T. Air. 

« En raison d’une forte hausse des cas d’infection à la COVID-19, la Géorgie, le Canada et la Tunisie ont été retirés de la liste » des pays dont les voyageurs sont autorisés à entrer, a indiqué une source diplomatique européenne à l’AFP. La procédure devrait être formellement entérinée d’ici vendredi. 

Déceptions 

« J’ai eu les jambes molles quand on m’a envoyé l’article », lance Alexa Blouin, qui partait le 9 novembre à Tahiti, une île de la Polynésie française. Elle allait visiter une amie qui vit désormais dans ce territoire outre-mer de la France.

« J’attends de savoir si ça va affecter mon voyage. Ça serait décevant, j’avais besoin de ces vacances et ça m’a demandé beaucoup d’organisation », dit-elle.

Par exemple, la mère de 34 ans avait organisé méticuleusement sa quarantaine de retour: son conjoint s’occuperait des trois enfants le matin tandis qu’une amie les garderait le soir. 

De son côté, Èva avait prévu aller visiter sa famille en Bosnie-Herzégovine,en novembre. « Il n’y a pas de vol direct pour la Bosnie. Je faisais escale en Suisse à l’aller puis en Allemagne au retour », explique-t-elle. 

« Ça fait 10 ans que je ne les ai pas vus. Je suis vraiment déçue, je me préparais à partir », ajoute la vingtenaire.

Chaque pays décidera

La recommandation adoptée n’est pas contraignante: chaque État membre est responsable du contrôle de ses frontières et des voyageurs qu’il laisse entrer sur son territoire.

L’UE tente toutefois de se coordonner sur ses frontières extérieures, étant donné le principe de liberté de circulation au sein de l’espace Schengen, qui compte 22 États membres de l’Union européenne et 4 États associés: l’Islande, le Liechtenstein, la Norvège et la Suisse.

-Avec l’Agence France Presse

Peu nombreux en Europe  

Même si voyager dans la plupart des pays européens était toujours accessible, les touristes n’ont pas été nombreux à choisir ces destinations en temps de pandémie, forçant ainsi les agences de voyages à se réinventer.

« Les ventes qu’on fait, ce sont surtout des gens qui y vont pour le travail, des raisons familiales ou scolaires. Les voyageurs qui partaient pour leur loisir sont très marginaux », explique Christian Guillet, directeur général chez Voyage Louise Drouin.

La nouvelle selon laquelle les voyageurs canadiens ne seront plus admis en Europe diminuera un peu ses ventes, croit-il. « Mais elles sont déjà anémiques », dit M. Guillet, en précisant qu’il y avait quand même une certaine demande pour des pays comme la France, la Suisse et le Portugal.

Avant la pandémie, les voyages en Europe représentaient 80 % du chiffre d’affaires chez Terre d’Aventure, ce qui a forcé l’agence montréalaise à se réinventer. « Cette annonce nous redonne raison de nous focaliser sur nos offres de voyages au Québec et au Canada », explique le directeur Jad Haddad, qui a développé des circuits accompagnés dans l’Ouest canadien, une destination très en vogue. 

APPEL À TOUS

Vous avez vaincu la COVID-19? Le Journal est à la recherche de personnes guéries du coronavirus et qui aimeraient témoigner.

Écrivez-nous à jdm-scoop@quebecormedia.com

Un résumé pertinent de la journée,
chaque soir, grâce aux diverses
sources du Groupe Québecor Média.