/finance
Navigation

ADM hausse les frais d’améliorations aéroportuaires à Montréal-Trudeau

Aéroport Montréal-Trudeau
Photo d'archives

Coup d'oeil sur cet article

Les billets d’avion vont coûter plus cher dès février prochain pour les voyageurs en partance de l’aéroport Montréal-Trudeau en raison d’une hausse de 5 $ des frais d’améliorations aéroportuaires (FAA). 

Ces frais, qui servent à financer les projets d’infrastructures de l’aéroport, vont passer de 30 à 35 $ à compter du 1er février 2021, a annoncé jeudi Aéroports de Montréal (ADM).

Les FAA, qui devraient rapporter 20 millions $ l’an prochain, n’avaient pas été modifiés depuis avril 2018 à la suite d’un gel de huit ans.

ADM, qui est l’autorité aéroportuaire du Grand Montréal, dit qu’elle doit composer avec une «diminution significative de son trafic de passagers et des revenus qui y sont associés» pour expliquer cette augmentation. Elle évoque une baisse minimale de 71 % du trafic de passagers cette année par rapport à 2019.

Rappelons que la construction d'une station du Réseau express métropolitain (REM) à l'aéroport Montréal-Trudeau, jugée essentielle par la mairesse Plante et les milieux économiques, est menacée en raison des difficultés financières d'ADM liée à la crise sanitaire. L’organisation réclame un prêt pour poursuivre l’aménagement de la station, alors que le tunnelier «Alice» de CDPQ Infra - le maître d'oeuvre du projet - a déjà commencé à creuser le tunnel qui passera sous les pistes.

«Bien qu'un important exercice de rationalisation budgétaire ait permis de réduire au strict minimum notre budget d'investissement pour les années à venir, des sommes considérables ont dû et devront continuer d'être consenties annuellement afin d'assurer que notre site aéroportuaire respecte la réglementation et les exigences en vigueur en matière de sûreté et de sécurité», a dit Philippe Rainville, président-directeur général d'ADM Aéroports de Montréal, par communiqué.

«ADM a le devoir de veiller à la mise à niveau de ses installations et nous ne ferons jamais de compromis en ce sens, a-t-il enchaîné. Dans le contexte, nous n'avons d'autre choix que de procéder avec cette hausse de 5 $ qui permettra de compenser en partie le manque à gagner substantiel de liquidité qui sera créé par cette crise.»

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.