/qubradio
Navigation

COVID-19: les politiciens ne communiquent pas de la bonne manière, selon un expert français

COVID-19: les politiciens ne communiquent pas de la bonne manière, selon un expert français
Photo Stevens Leblanc

Coup d'oeil sur cet article

Un expert en communication français critique la manière dont le gouvernement Macron communique avec la population pendant la gestion de crise de la COVID-19.

Si le conseiller en communication Stéphane Fouks aborde principalement la situation française dans son récent livre Pandémie médiatique, l’animateur Richard Martineau fait un intéressant parallèle avec le Québec. 

Fouks lui a d’ailleurs accordé une entrevue à QUB radio vendredi matin.

Il a commencé en établissant une dichotomie entre la pandémie actuelle et la grippe de Hong Kong de 1968, qui a eu des effets comparables à ceux de la COVID-19 en termes de mortalité et dont les journaux écrits ont traité, mais dont on ne se souvient presque pas. 

«La COVID, c’est la première pandémie médiatique, indique-t-il. Dans un monde qui est celui des réseaux sociaux, de l’image, la communication a changé. L’information n’est plus le privilège de quelques-uns.» 

«On ne peut pas décider sans le faire avec les gens pour qui on le fait», ajoute-t-il. 

Fouks montre du doigt l’infantilisation, le manque de transparence et les contradictions dans le discours des dirigeants. 

«Ce type de communication verticale, légèrement autoritaire, ne fonctionne plus», fait-il valoir.

ÉCOUTEZ l’entrevue complète pour entendre tout ce qu’il avait à dire à ce sujet, sur QUB radio:

Visitez qub.radio pour ne rien manquer de notre programmation quotidienne et de nos baladodiffusions
Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.