/news/coronavirus
Navigation

Dernière mise à jour :

Suivez les derniers développements
Voir les derniers chiffres >

Québec

Nombre de cas

Canada

Nombre de cas

Monde

Nombre de cas

Décès

[EN DIRECT 23 OCTOBRE 2020] Tous les développements de la pandémie de COVID-19

Coup d'oeil sur cet article

Que ce soit au Québec ou ailleurs sur la planète, la pandémie de COVID-19 bouleverse nos vies. 

Vous retrouvez ici toutes les nouvelles au fil de la journée liées à cette crise qui frappe la population, les gouvernements et l'économie.  

DERNIER BILAN

Monde  

  • Cas: 42 039 763  
  • Décès: 1 141 223   

Canada  

  • Cas: 211 044, 98 226 au Québec  
  • Décès: 9893, 6106 au Québec   

TOUTES LES NOUVELLES DU VENDREDI 23 OCTOBRE 2020  

21h29 | Le Conseil des Atikamekw de Wemotaci confirmé vendredi qu’un deuxième membre de la communauté, un membre du personnel de l’école primaire Seskitin, a été déclaré positif à la COVID-19. Aucun cas n’avait été déclaré à Wemotaci lors de la première vague.

Capture d'écran Google Maps

21h10 | 80 000 nouveaux cas de Covid-19 en 24H aux États-Unis, un record.

AFP

20h24 | Virus: l’Argentine prolonge de deux semaines les restrictions.

AFP

Le président Alberto Fernandez a annoncé vendredi la prolongation pour deux semaines des mesures de restriction instaurées en mars en Argentine pour lutter contre la progression des contaminations à la COVID-19.

« Nous sommes loin d’avoir résolu ce problème », a déclaré M. Fernandez au cours d’un déplacement dans la province de Misiones, dans le nord-est du pays.

L’Argentine, qui compte 44 millions d’habitants, a annoncé vendredi avoir enregistré 15 718 nouveaux cas positifs au cours des 24 heures précédentes, soit un total de 1 069 355 cas.

Au cours de la même période, 381 décès liés à la COVID-19 ont été comptabilisés, ce qui porte le bilan total à 28 338 morts.

« Nous sommes en train de nous stabiliser sur un plateau de 15 000 cas quotidiens », a indiqué le président Fernandez.

À partir de lundi prochain et pour les deux semaines suivantes se poursuivront les restrictions touchant notamment la circulation de la population, les transports publics, les spectacles de masse et les réunions sociales en espace clos.

Le confinement décidé le 20 mars a été progressivement allégé pour permettre la reprise des activités industrielles et commerciales et des activités récréatives à l’air libre.

20h10 | Avec près d'une vingtaine d'éclosions actives dans la région et une courbe épidémiologique qui tarde à fléchir, les écoles de la Mauricie se parent à toutes éventualités.

19h55 | Les lignes de soutien en santé mentale sont submergées d’appels de Québécois anxieux ou déprimés après plus de sept mois à affronter la pandémie de COVID-19.

Marie Deslauriers, âgée de 69 ans, est bénévole chez Tel-Aide depuis huit ans et jamais elle n’a entendu autant de gens pleurer au bout du fil. La deuxième vague de COVID-19 fait ressentir davantage d’anxiété cet automne, selon elle.
Photo Agence QMI, Toma Iczkovits
Marie Deslauriers, âgée de 69 ans, est bénévole chez Tel-Aide depuis huit ans et jamais elle n’a entendu autant de gens pleurer au bout du fil. La deuxième vague de COVID-19 fait ressentir davantage d’anxiété cet automne, selon elle.

18h09 | Depuis que le Centre mère-enfant de Thetford Mines a annoncé que les femmes devront dorénavant accoucher à l'hôpital de Saint-Georges les fins de semaine, Julie Martineau, enceinte de 34 semaines, est inquiète.

17h55 | Quatre nouveaux cas de COVID-19 ont été déclarés, vendredi, en lien avec l'éclosion qui frappe le centre d'hébergement Leclerc, dans l'hôpital de Granby.

Photo d'archives

17h27 | Le Canada a franchi vendredi la barre des 210 000 infections liées à la COVID-19, alors qu’en fin d’après-midi on signalait 1929 nouveaux cas.

Joël Lemay / Agence QMI

16h11 | Québec fait passer la ville de L’Épiphanie au palier d’alerte maximale, ce qui fait que la MRC de L’Assomption se trouve maintenant entièrement à ce niveau.

MAXIME DELAND/AGENCE QMI

16h00 | Coronavirus: Biden promet un vaccin gratuit « pour tous » s’il est élu.

AFP

Le candidat démocrate Joe Biden a promis vendredi que le vaccin contre le coronavirus serait « gratuit pour tout le monde » dans le cadre de son plan national de lutte contre la pandémie, s’il était élu à la présidence des États-Unis.

« Une fois que nous aurons un vaccin sûr et efficace, il devra être gratuit pour tout le monde, que vous soyez assuré ou pas », a-t-il affirmé, à 11 jours de l’élection présidentielle.

Le président américain Donald Trump, à la traîne dans les sondages, veut également que le futur vaccin contre le virus, qui pourrait être prêt dans les prochaines semaines, soit gratuit.

15h59 | Une éclosion de COVID-19 est en cours à l’urgence de l’Hôpital Santa Cabrini Ospedale à Montréal.

Photo d'archives, AFP

15h58 | L'essai clinique du vaccin expérimental contre la COVID-19 développé par AstraZeneca avec l'université britannique d'Oxford a repris aux États-Unis, seul pays où il était encore suspendu à la suite de l'apparition d'une maladie chez un participant il y a plus de six semaines, a annoncé le groupe pharmaceutique vendredi.

AFP

15h04 | Pandémie: coup de froid entre l’ONU et la ville de New York.

AFP

Le président de l’Assemblée générale de l’ONU, le Turc Volkan Bozkir, s’est insurgé vendredi dans un communiqué d’un refus du maire de New York de le recevoir pour s’assurer que l’Organisation « fonctionne aussi efficacement que possible » malgré les mesures prises contre la COVID-19 « J’ai été attristé d’apprendre que le maire (Bill de Blasio) n’était pas disponible pour me rencontrer. Ce manque d’interaction me préoccupe, car les politiques élaborées par la ville de New York affectent directement le travail des Nations unies et, par extension, des millions de vies à travers le monde », a souligné Volkan Bozkir dans un communiqué amer.

Son porte-parole Brenden Varma a refusé de dire lors d’un point de presse si Volkan Bozkir cherchait des exceptions à la règle de la mairie, imposant 14 jours de confinement aux étrangers arrivant dans la ville, pour les représentants des 193 États membres.

En septembre, Volkan Bozkir, qui voudrait voir les réunions physiques reprendre à une large échelle à l’ONU, avait annoncé l’organisation d’un sommet sur la pandémie avant la fin décembre. Cette réunion extraordinaire est envisagée de manière physique pour les 3 et 4 décembre. 

Depuis mars, l’Organisation, sous l’impulsion de son secrétaire général Antonio Guterres, adepte d’une approche prudente, a recours principalement au télétravail et aux visioconférences.

La mairie de New York « ne nous a pas donné de raison (...), ils ont juste rejeté la demande d’un rendez-vous », a indiqué Brenden Varma.

La responsable du département international de la mairie de New York a pour sa part affirmé sa « surprise » et sa « tristesse » après la réaction de Volkan Bozkir.

14h45 | Virus: la Belgique mise sur l’effort collectif pour éviter le reconfinement.

AFP

14h27 | COVID-19 : plus d’un million de cas en France depuis le début de l’épidémie.

AFP

La France a passé vendredi la barre du million de cas de COVID-19 depuis le début de l’épidémie, et la situation continue de se dégrader avec plus de 40 000 nouveaux cas enregistrés en 24 heures, selon Santé publique France.

Au total, 42 032 nouveaux cas de COVID-19 ont été enregistrés vendredi, 410 de plus que la veille, un nouveau record depuis la généralisation des tests à grande échelle, pour atteindre au total 1 041 075, selon les chiffres publiés par l’agence.

Le taux de positivité des tests ne cesse de grimper, à 15,1 % contre 14,3 % la veille, et seulement 4,5 % début septembre. 

2091 nouveaux malades ont été hospitalisés (pour un total de 15 008), et 299 nouveaux cas graves (+37) admis en réanimation, portant à 2441 le nombre de malades gravement atteints. 

Face à la gravité de la situation, le gouvernement a annoncé jeudi l’extension du couvre-feu à 38 nouveaux départements et à la Polynésie française. Environ 46 millions d’habitants sont désormais concernés par cette mesure, devenue inévitable selon le président Emmanuel Macron qui a estimé vendredi que « dans la phase où nous sommes, nous n’avons d’autre choix ».

14h05 | Le Danemark renforce ses mesures pour endiguer la hausse de la COVID-19.

AFP

Le Danemark va étendre dès lundi le port du masque puis renforcer ses mesures de restriction de rassemblements pour tenter d’endiguer la forte hausse des infections au nouveau coronavirus, a annoncé vendredi le gouvernement.

« Nous sommes fatigués de cette maladie », mais « nous risquons de perdre le contrôle », a prévenu en conférence de presse la première ministre Mette Frederiksen.

Pour faire face à la situation, la jauge des rassemblements, jusqu’alors fixée à 50, descendra à 10 personnes (sauf pour les événements sportifs où la limite est maintenue à 500 personnes) à compter de lundi et pour quatre semaines. Les Danois sont également appelés à ne pas avoir plus de 10 personnes hors de leur foyer et de leur travail.

L’ensemble des mesures déjà en vigueur seront également prolongées jusqu’au 2 janvier, a annoncé la cheffe du gouvernement.

Il sera aussi désormais obligatoire de se couvrir la bouche et le nez à partir de jeudi dans les lieux publics fermés, alors que les Danois étaient jusqu’à présent autorisés à s’en passer, sauf dans les transports en commun.

Mi-septembre, le pays nordique avait déjà annoncé de nouvelles restrictions face à la remontée du nombre des cas de Covid-19. 

Les bars, cafés et restaurants ont été contraints de fermer à 22 h. Clients et membres du personnel des bars et des restaurants sont depuis également priés de porter un masque de protection lorsqu’ils ne sont pas assis.

La vente d’alcool après 22 h sera également interdite dans tout le pays. 

13h52 | Les conséquences désastreuses des restrictions sanitaires sont bien plus nombreuses que les bénéfices, clame un regroupement de plus de 500 entrepreneurs, commerçants et travailleurs autonomes qui accusent le gouvernement Legault de prendre ses décisions en vase clos.

13h20 | Le bilan de l’épidémie de COVID-19 pourrait encore doubler aux États-Unis d’ici fin février, pour dépasser les 500 000 morts, mais le port du masque pourrait éviter 130 000 de ces décès, concluent des projections publiées vendredi.

AFP

13h08 | Des infrastructures municipales doivent à nouveau être converties pour faire face à la pandémie. C’est le cas d’un aréna de Laval qui va accueillir des patients. 

13h00 | «Si on ne se ressaisit pas rapidement, à Québec et sur la Rive-Sud, on s'expose à la possibilité que les citoyens ne puissent plus recevoir de soins dans certaines circonstances. C'est le mur qui nous guette si on ne casse pas la deuxième vague», a clamé la vice-première ministre Geneviève Guilbault, entourée des maires de Québec et Lévis, vendredi.

13h00 | Environ 130 000 à 140 000 chirurgies sont en attente en ce moment, après avoir été reportées en raison de la pandémie, et il faudra 12 à 18 mois pour revenir à la normale.

Photo Fotolia

12h30 | L’hémisphère nord se trouve à un « moment critique » de la pandémie de COVID-19, a averti le patron de l’OMS vendredi, jugeant qu’un trop grand nombre de pays enregistrent une progression exponentielle des cas.

AFP

11h40 | La pandémie de COVID-19 a provoqué la perte de 820 500 emplois au Québec, entre février et avril, faisant exploser le taux de chômage, qui est passé de 4,5 à 17 % durant cette période. 

11h20 | La moyenne des sept derniers jours des cas de COVID-19 se chiffre à 1043, alors que 905 nouvelles contaminations sont rapportées aujourd’hui et 12 décès sont enregistrés.

Photo AFP

11h15 | Le Québec recevra 60 000 tests de dépistage rapide du fédéral.

Photo d'archives, AFP

11h00 | Après plusieurs semaines difficiles, l’Institut national d’excellence en santé et services sociaux (INESSS) entrevoit finalement une diminution du nombre de nouvelles hospitalisations dans les prochaines semaines. 

8h30 | Frappé par la pandémie comme plusieurs autres détaillants québécois, Le Château se place à l’abri de ses créanciers et entame un processus de liquidation de ses actifs.

Photo d'archives

8h15 | L’évolution de l’épidémie de COVID-19 suscite désormais une «grave inquiétude» dans 23 pays de l’Union européenne, ainsi qu’au Royaume-Uni, a annoncé vendredi l’agence sanitaire européenne chargée des maladies, appelant à «l’action immédiate».

6h00 | L’urgence sanitaire a le dos large pour justifier un contrat informatique de 23 M$ sans appel d’offres du ministère de la Santé à la firme Deloitte pour le dépistage de la COVID-19. Québec aurait payé jusqu’à 9 M$ de moins en s’ouvrant à la concurrence ou en faisant comme l’Ontario, qui a utilisé un logiciel gratuit.

Photo d’archives, Didier Debusschère

6h00 | Les autorités régionales de Madrid ont annoncé vendredi l’interdiction à partir de samedi des réunions entre minuit et 06H00 du matin, alors que plusieurs régions espagnoles souhaitent imposer le couvre-feu pour freiner la pandémie de COVID-19.

5h25 | Des millions de Britanniques se voient imposer vendredi des restrictions locales durcies, le Pays de Galles entrant même dans un nouveau confinement, pour endiguer la deuxième vague de nouveau coronavirus au Royaume-Uni, qui aborde la question en ordre dispersé.

Un résumé pertinent de la journée,
chaque soir, grâce aux diverses
sources du Groupe Québecor Média.