/misc
Navigation

La Géorgie en bleu dès 2020?

FILES-COMBO-US-VOTE-TRUMP-BIDEN
AFP

Coup d'oeil sur cet article

En début de semaine, j’évoquais l’inquiétude des républicains du Texas. Bien conscients de l’évolution démographique et de la présence d’un nombre accru d’électeurs issus des minorités, ils implorent les dirigeants de leur parti de revoir la stratégie électorale.

Si je mentionnais que je ne crois pas qu’une victoire démocrate y soit déjà possible cette année, je suis encore moins sûr du résultat dans l’État de la Géorgie. Même si cet État du Sud n’a pas voté pour un démocrate depuis 1992, l’équipe de Donald Trump a décidé récemment d’y investir des sommes qu’on destinait à une autre région.

Les plus récentes données du site FiveThirtyEight pointent vers un coude à coude en Géorgie. Là aussi, l’évolution démographique expliquerait ce retournement de situation. De plus, on a mené de grandes opérations pour favoriser l’inscription, sur la liste électorale, de représentants de la minorité noire. Près du tiers de la population de l’État est constitué de membres de cette communauté.

Il va de soi que, si Joe Biden y triomphait le 3 novembre, nous assisterions à une victoire convaincante du démocrate à l’échelle du pays. Plus inquiétant encore pour les républicains. Les électeurs ne se contenteraient pas de voter démocrate pour la présidentielle, ils pourraient aussi appuyer des candidats démocrates aux autres postes électifs dont le sort sera décidé en même temps et sur le même bulletin de vote.

Tout comme je l'indiquais à la fin de mon billet de lundi sur le Texas, le simple fait de mentionner une lutte serrée en Géorgie est un indicateur des changements importants dans la démographie du pays, mais, surtout, des ajustements que les républicains devront rapidement apporter.

Depuis les années 1960, seuls Jimmy Carter et Bill Clinton (1992 seulement) l’ont emporté en Géorgie. Ajoutera-t-on le nom de Joe Biden en 2020? Un autre des nombreux suspenses à surveiller lors du dévoilement des résultats!