/world/usa
Navigation

États-Unis: record de cas pour un deuxième jour consécutif

Coup d'oeil sur cet article

WASHINGTON | Les États-Unis ont enregistré, samedi, un nombre record de cas de contamination de la COVID-19 pour le deuxième jour consécutif, selon des données actualisées en continu par l’Université Johns Hopkins. 

• À lire aussi: Tous les développements de la pandémie de COVID-19

• À lire aussi: Obama accuse Trump d’avoir «complètement foiré» dans sa gestion de la pandémie

• À lire aussi: Première vague: 22 % plus de morts aux États-Unis sans les ordres de demeurer à la maison

Le pays a dénombré 88 973 nouveaux cas d’infection entre 20h30 vendredi et 20h30 samedi, bien au-dessus des 79 963 cas enregistrés la veille.

Au total, 8 568 625 cas ont été rapportés aux États-Unis pour 224 751 décès, soit le bilan le plus élevé dans le monde.

Actuellement, la situation la plus difficile concerne le Nord et le Midwest, et 35 des 50 États enregistrent une augmentation du nombre de cas.

Le nombre de décès sur 24 heures reste généralement stable depuis le début de l’automne, avec des chiffres allant de 700 à 800 morts. Samedi néanmoins, 906 décès ont été déplorés.

L’ancien président américain Barack Obama a accusé, samedi, son successeur, Donald Trump, d’avoir «complètement foiré» dans sa gestion de la COVID-19, lors d’une réunion de soutien au candidat démocrate Joe Biden à Miami, en Floride. «Huit mois après le début de cette pandémie, les nouveaux cas battent encore des records», a-t-il lancé.

Mais Donald Trump a affiché un optimisme à toute épreuve, malgré son retard dans les sondages à dix jours de l’élection.