/news/education
Navigation

Le palmarès des écoles du Journal: votre guide pour faire un choix éclairé

Coup d'oeil sur cet article

Chers parents,
Chers lecteurs,

Ce n’est pas la pandémie de COVID-19 qui allait nous empêcher de publier cette année encore le traditionnel Palmarès des écoles du Journal.

Il nous a certes fallu nous adapter, en produisant entièrement ce supplément en télétravail, et en nous rendant dans des écoles où élèves et enseignants masqués doivent respecter des consignes sanitaires strictes, mais nous y sommes parvenus.

Je tiens d’ailleurs à remercier toutes celles et tous ceux qui ont rendu sa réalisation possible, ainsi que nos partenaires de l’Institut Fraser, qui produisent annuellement ce classement, à l’intention des lecteurs du Journal.

Examens du ministère

Comme c’est le cas chaque année, l’édition 2020 du Palmarès des écoles repose en grande partie sur les résultats obtenus par les élèves québécois aux examens du ministère de l’Éducation qui ont eu lieu 16 mois plus tôt, soit en juin 2019. 

Photo Stevens LeBlanc

L’annulation, en raison de la pandémie, des examens qui devaient se tenir au printemps dernier n’a donc aucune incidence sur les classements que nous publions aujourd’hui.

À la recherche d’une école

Au fil des 36 pages de ce cahier spécial, les parents qui sont à la recherche d’une école secondaire pour leurs enfants trouveront une foule de renseignements utiles.

Encore cette année, nous publions deux classements distincts : un pour les institutions privées, un autre pour les établissements publics.

  • ÉCOUTEZ l'entrevue avec Daphnée Dion-Viens, journaliste à l'éducation au Journal de Québec, à QUB radio:

Des fiches détaillées permettant de comparer la performance de 473 écoles secondaires sont également publiées. Elles sont regroupées par région administrative, afin d’en faciliter la consultation. 

Enfin, à la demande générale, nous rééditons le nouveau classement lancé l’an dernier et qui permet de comparer entre elles les écoles comptant plus de 30 % d’élèves en difficulté, tant dans le secteur privé que dans le réseau public. Cela vise à reconnaître les efforts particuliers que doivent déployer ces établissements, pour atteindre des résultats souvent impressionnants.

Nous sommes convaincus que les parents, les jeunes et tous ceux qui s’intéressent de près à la performance du réseau de l’éducation trouveront dans cet imposant cahier spécial une foule de renseignements utiles, leur permettant, le cas échéant, de faire un choix éclairé.

Bonne lecture !

Sébastien Ménard

Éditeur et rédacteur en chef du Journal de Québec 

4 avertissements méthodologiques au sujet de notre Palmarès       

1. Des écoles n’y figurent pas 

Les établissements comptant moins de 10 élèves en 5e secondaire et d’autres pour lesquels il n’existe pas assez de données permettant de calculer une cote globale ont été exclus. Les centres d’éducation des adultes et de formation continue, les écoles ayant une importante clientèle d’élèves étrangers non-résidents et certaines écoles dites « alternatives » n’y figurent pas non plus. 

L’exclusion d’une école ne doit en aucun cas être interprétée comme un jugement sur son efficacité. 

2. Des écarts possibles par rapport aux éditions antérieures

Afin de profiter d’améliorations aux méthodes de calcul et de conception des indicateurs, nous pourrions avoir calculé à nouveau certaines valeurs antérieures. C’est pourquoi les résultats historiques de certaines écoles pourraient s’écarter légèrement de ceux figurant dans des éditions précédentes.

3. La mention « nd »

Lorsque les données disponibles sont insuffisantes pour le calcul d’un indicateur, la mention « nd » (non disponible) apparaît dans les tableaux. 

4. Les données sont celles de 2019

Puisqu’il faut une année complète au ministère de l’Éducation pour fournir les données permettant de réaliser le Palmarès, ce sont les résultats de 2019 qui ont été utilisés pour réaliser cette édition. Dans le passé, il est arrivé que des écoles ayant depuis changé de nom ou ayant même fermé leurs portes (dans le cas d’écoles privées) se retrouvent néanmoins dans le classement. Nous tenons à le préciser.

 

Le secret du succès avec 34 % d’élèves en difficulté   

Photo collaboration spéciale, Andréanne Lemire

Une petite école secondaire du Centre-du-Québec a réussi cette année un véritable tour de force. Parmi les établissements publics accueillant le plus de jeunes en difficulté, c’est entre ses murs que les élèves réussissent le mieux.

Cliquez ce lien, afin de poursuivre votre lecture.

Cette école privée n’est vraiment pas comme les autres   

Photo courtoisie

Grâce à une formule qui a fait ses preuves, une école secondaire privée de Saint-Hyacinthe parvient à donner un nouvel élan à une forte proportion d’élèves en difficulté qui arrivent ainsi à remonter la pente. 

Cliquez ce lien, afin de poursuivre votre lecture.

La recette d’une école tissée serrée   

Photo Stevens LeBlanc

À l’école secondaire anglophone Dollard-des-Ormeaux, à Shannon, en banlieue de Québec, il n’y a pas de programmes particuliers ni de sport d’élite ou de production artistique à grand déploiement. Son succès repose plutôt sur une équipe dévouée qui ouvre grande la porte à ses élèves, malgré leurs nombreux défis.

Cliquez ce lien, afin de poursuivre votre lecture.

Un bond de géant en innovant   

Photo Chantal Poirier

L’école secondaire Saint-Jean-Baptiste à Longueuil peut bomber le torse : grâce à un service de tutorat amélioré, du looping et du coenseignement, elle fait partie des établissements qui se sont le plus améliorés depuis cinq ans. 

Cliquez ce lien, afin de poursuivre votre lecture.

Une école revient de loin en déployant une foule d’activités   

Photo courtoisie

Un suivi serré par code de couleur, des horaires sur mesure et une grille-matière qui regorge d’activités parascolaires. Une école secondaire de l’Outaouais située en milieu défavorisé est prête à se réinventer pour faire réussir ses élèves, dont près de la moitié sont en difficulté.

Cliquez ce lien, afin de poursuivre votre lecture.

Les comportements positifs ont sauvé cette polyvalente   

Photo Pierre-Paul Poulin

Un virage a été entrepris à l’école secondaire de la Pointe-aux-Trembles ; il a permis d’en changer le climat et d’apporter davantage de soutien aux élèves qui en ont besoin. L’établissement trône maintenant parmi ceux qui se sont le plus améliorés dans la province depuis cinq ans.

Cliquez ce lien, afin de poursuivre votre lecture.

Trois écoles publiques avec une note parfaite      

Photo Chantal Poirier

Finie l’époque où le Palmarès des écoles était dominé uniquement par le privé. Des établissements publics y trônent aussi en tête.

Cliquez ce lien, afin de poursuivre votre lecture.

Voici le Top 5 de chaque région du Québec      

Photo Stevens LeBlanc

Voici les cinq meilleures écoles publiques et privées de chacune des régions administratives desservies par Le Journal.

Cliquez ce lien, afin de poursuivre votre lecture.

Voici les meilleures écoles du Québec      

Photo Chantal Poirier

Certaines partagent le même rang à égalité, en fonction de la cote sur 10 que leur attribue l’Institut Fraser.

Cliquez ce lien, afin de poursuivre votre lecture.