/sports/racing
Navigation

Lewis Hamilton surpasse Michael Schumacher

Coup d'oeil sur cet article

Le Britannique Lewis Hamilton a remporté de façon magistrale le Grand Prix du Portugal pour prendre le premier rang de tous les temps au chapitre des victoires en Formule 1 avec 92, dimanche. Il a ainsi devancé Michael Schumacher.

• À lire aussi: Pérez sauve encore les meubles

Son coéquipier chez Mercedes, Valtteri Bottas, et le pilote de Red Bull Max Verstappen ont complété le podium. Pendant ce temps, le Québécois Lance Stroll a été impliqué dans une collision et a écopé de deux pénalités avant d’abandonner à bord de sa Racing Point.

«Je veux remercier l’équipe, ici et à l’usine, pour son travail acharné, a commencé par dire Hamilton après la course. Ils poussent constamment les barrières en innovation, j'en suis très reconnaissant. La fiabilité est incroyable. Personne ne s’assoit sur les succès et tout le monde continue à pousser. Je n’aurais jamais pu rêver d'être où j’en suis aujourd’hui. On pousse tous dans la même direction et c’est pourquoi on obtient ces succès.»

«Ça prendra du temps pour réaliser, a lancé Hamilton, à propos de son nouveau record. Je poussais encore à fond mentalement en traversant la ligne d’arrivée. Oui, je ne peux trouver les mots en ce moment.»

Survirage

Pourtant, la tâche ne s’annonçait pas facile pour Hamilton après les premiers coups de volant. Parti de la position de tête, il a rapidement glissé au troisième rang. Un excellent départ de Carlos Sainz fils (McLaren) lui a en effet permis de prendre la tête pendant quelques tours. Bottas a lui aussi réussi à prendre l'ascendant sur Hamilton.

«J’ai eu un gros moment de survirage au virage 7 après le départ. Je savais que le mur était proche, alors j’ai levé le pied», a notamment expliqué Hamilton, lequel a révélé avoir souffert d’une douloureuse crampe à un mollet pendant la course.

Si Sainz n’a pas été en mesure de maintenir le rythme, Bottas est quant à lui parvenu à tenir tête à Hamilton pendant plusieurs tours. Le sextuple champion du monde a toutefois réussi à le passer au 20e tour avant de se forger une avance confortable.

Hamilton augmente ainsi son avance en tête du classement des pilotes avec 255 points, soit 79 points d’avance sur Bottas.

La prochaine étape du championnat sera le Grand Prix d'Émilie-Romagne, qui sera disputé sur le circuit d’Imola la semaine prochaine. Il reste cinq courses avant la fin de la campagne.

Retour difficile pour Stroll  

Le Québécois Lance Stroll a connu un retour difficile à l’occasion du Grand Prix de Formule 1 du Portugal, dimanche, étant forcé à l’abandon après avoir écopé de deux pénalités.

Le Montréalais roulait en septième place lorsqu’il a tenté de dépasser Lando Norris par l’extérieur au bout de la ligne droite. Il n’a toutefois pas laissé assez d’espace au Britannique, si bien que les deux hommes se sont accrochés.

Stroll a écopé d’une pénalité de cinq secondes, lui qui avait déjà été relégué au dernier rang après avoir effectué un arrêt pour changer son aileron avant endommagé. Quelques boucles plus tard, les commissaires le sanctionnaient d’une deuxième pénalité de cinq secondes, puisqu’il avait ignoré les limites de la piste à plus de trois reprises.

Il roulait en dernière position lorsque l’écurie Racing Point a pris la décision de le retirer de la course en raison des dommages causés par la collision avec Norris.

«C’est vraiment dommage, car notre rythme était bon et nous avons bien progressé lors du premier relais pour obtenir de bons points», a commencé par dire Stroll, dans un communiqué.

«C’était un accrochage maladroit avec Lando. J'attendais de voir s'il irait à gauche ou à droite, mais il est resté au milieu de la piste avant le premier virage. Cela signifiait que j'avais une fraction de seconde pour décider quoi faire. J'ai choisi l'extérieur et je suis allé sur les vibreurs un peu. Quand j’ai tourné, j’ai senti que j’étais en avant, mais il n'y avait pas de place pour deux voitures. Après la collision, la voiture a été endommagée et il n'a pas été possible de continuer, nous avons donc dû abandonner.»

Mauvaise séquence

Stroll avait pris le départ de la 12e place après des qualifications difficiles. Il avait également été impliqué dans une collision avec Max Verstappen (Red Bull) lors de la deuxième séance d’essais libres.

L’athlète de 21 ans avait raté la course disputée sur le circuit du Nurburgring, il y a deux semaines, puisqu’il avait contracté la COVID-19. Il avait abandonné lors des deux épreuves précédentes, en Toscane et en Russie, si bien qu’il a glissé de deux échelons, au 11e rang du classement des pilotes, avec 57 points. Avant sa séquence malheureuse de quatre courses sans point, il occupait la quatrième place.

Quoi qu’il en soit, Stroll ne se laisse pas décourager et se tourne déjà vers la prochaine course, soit le GP d’Émilie-Romagne, la semaine prochaine.

«Mis à part le résultat, j'ai vraiment apprécié le circuit et j'aimerais le voir dans le calendrier de la Formule 1 à l'avenir. Aujourd'hui a été l'une de ces journées à oublier, donc je me concentre désormais entièrement sur Imola.»