/finance/business
Navigation

Chantier Davie reçoit un coup de pouce de l’État québécois

Chantier Davie reçoit un coup de pouce de l’État québécois
Photo Stevens LeBlanc

Coup d'oeil sur cet article

Chantier Davie Canada aura droit à un cautionnement financier allant jusqu’à huit millions de dollars de la part du gouvernement du Québec pour exécuter un contrat donné par la Défense nationale du Canada.

Gérée par Investissement Québec, cette caution constitue la garantie financière exigée par Ottawa pour ce contrat qui consiste en des travaux de maintenance de la frégate NCSM St-John's. Il fait partie d’un accord de 500 millions $ sur cinq ans pour l'entretien de trois frégates de la Défense nationale.

«Ce contrat permettra de consolider plusieurs centaines d'emplois bien rémunérés, tout en soutenant des milliers de fournisseurs et de partenaires à travers le Québec et le Canada», a affirmé le gouvernement du Québec par communiqué, lundi matin.

De son côté, l’entreprise de Lévis, près de Québec, s’est réjouie de cet appui de la province.

«Chantier Davie Canada est fier de s'associer au gouvernement du Québec pour assurer le succès du programme de maintenance à long terme de la flotte de frégates de patrouille du Canada. Notre industrie navale est maintenant prête à devenir un pilier de la reprise économique et de la croissance future du Québec», a mentionné James Davies, président et chef de la direction de Chantier Davie Canada.