/portemonnaie/job
Navigation

Est-ce qu’on peut négocier son salaire en pleine pandémie?

Coup d'oeil sur cet article

Vous croyez que ça prend du culot pour négocier son salaire en période d’incertitude économique? Pas si vite! Il est possible de le faire si on se pose les bonnes questions, affirment des experts.

« La discussion peut avoir lieu, souligne Geneviève Cloutier (CRHA), associée, rémunération à la firme Normandin Beaudry qui se spécialise en rémunération globale. Il faut parfois gérer ses propres attentes. C’est possible d’ouvrir la discussion en vue des prochaines années notamment ». 

Il faut cependant voir la vérité en face : les conditions sont moins favorables à un ajustement de salaire et notre pouvoir de négociation en est grandement diminué. 

Montrer sa valeur   

Le salaire peut être source de frustration au quotidien, en particulier si la pandémie est venue saboter nos plans de négociation.

« On doit savoir pourquoi on demande une augmentation, souligne Geneviève Cloutier. Quand on négocie parce qu’on a est dettes ou des frustrations qui datent d’un précédent employeur, ce n’est pas de bonnes raisons. Si on est capable de transformer le tout en souci de reconnaissance en mettant en valeur notre apport au sein de l’entreprise, ce sera plus payant », ajoute-t-elle.

Il peut être pertinent de montrer que l’on a pris de la valeur grâce aux expériences accumulées en cours de mandat. 

« Il faut être en mesure de montrer sa valeur sur le marché et faire des recherches quant aux salaires des entreprises concurrentes », souligne pour sa part Caroline Maranda (CRHA), associée et directrice de pratique chez Viaconseil.

« Il faut être capable de montrer sa contribution à l’entreprise au cours des derniers mois, des dernières années. »

Ainsi, la spécialiste recommande de tenir un bilan de ses accomplissements au quotidien et de cette façon, garder nos gestionnaires à l’affût de notre travail. 

Pas juste le salaire qui compte   

Selon un récent sondage de Normandin Beaudry, 40% des organisations sondées ne savent toujours pas si elles pourront prévoir un budget pour les augmentations de salaire en 2021 et 20% d’entre elles ont déjà prévu un gel de salaires. 

« On parle souvent d’augmentation de salaire et on oublie le reste de la rémunération globale comme les assurances, les avantages sociaux et l’épargne retraite par exemple et en ce moment, c’est important », indique Geneviève Cloutier. 

Si des entreprises doivent sabrer dans les dépenses, la mise en valeur des employés peut être plus intéressante que la négociation à l’heure actuelle. 

« Peu importe le contexte, la meilleure façon de voir son salaire progresser, c’est se développer. Prendre de nouvelles fonctions grâce aux promotions ou prendre de nouvelles responsabilités », propose Caroline Maranda.

« Dans tous les cas, il faut garder la discussion ouverte, se montrer résilient et négocier dans une optique long terme qui ne tient pas simplement en compte notre salaire », mentionne la spécialiste, rappelant qu’il est payant pour un employé de montrer son engagement et sa vision à long terme dans l’entreprise.

Suivez-nous sur
les réseaux sociaux