/news/transports
Navigation

Le NM Saaremaa non disponible pour encore quelques jours

Coup d'oeil sur cet article

Un problème avec l’un des propulseurs du Saaremaa a causé l'incident impliquant le navire au quai de Godbout vendredi dernier, selon le Bureau de la sécurité des transports du Canada (BST).

• À lire aussi: Autre incident: service interrompu pour le «Saaremaa»

L’organisme en est arrivé à cette conclusion après une collecte de données effectuée auprès du capitaine et de la Société des traversiers du Québec (STQ).

L’impact est survenu au moment des manœuvres d'accostage du navire au quai de Godbout, vendredi avant-midi. Personne n'a été blessé.

Le BST a indiqué que le navire a subi des dommages à la coque. Il s’agit d’un incident de catégorie 5, et l’enquête s’est donc limitée à une collecte de données.

Les usagers de la traverse Matane–Côte-Nord devront encore prendre leur mal en patience lundi et mardi. Le service de traversier était donc annulé depuis dimanche et il le restera jusqu’à mardi inclusivement.

Il était impossible, lundi midi, de préciser à quel moment le traversier Saaremaa effectuerait un retour en service.

Comme ce fut le cas samedi, le CTMA Vacancier viendra en renfort mercredi pour assurer la liaison maritime. Une mise à jour sera faite par la STQ lundi après-midi concernant l'horaire des transports.

Le navire principal de la desserte maritime, le F.-A.-Gauthier, était toujours en arrêt technique obligatoire à Trois-Rivières.

«La planification actuelle prévoit une fin de l’arrêt technique la première semaine de novembre», a indiqué la STQ par courriel à TVA Nouvelles.

En attendant, la STQ a recommandé aux clients d'utiliser la traverse de Rivière-du-Loup–Saint-Siméon où l'on note une hausse d'achalandage.