/sports/baseball
Navigation

Les Dodgers à un gain du sacre

Coup d'oeil sur cet article

Les Dodgers de Los Angeles ne sont plus qu’à une seule victoire de remporter la Série mondiale, eux qui ont vaincu les Rays de Tampa Bay 4 à 2, dimanche soir, au Globe Life Field.

L’équipe de la Californie a amorcé le cinquième affrontement de l’ultime série du baseball majeur en force, elle qui a inscrit deux points dès le premier engagement.

Grâce à des simples, Corey Seager et Cody Bellinger ont poussé des coéquipiers au marbre. Le premier a ainsi produit son 19e point des présentes séries éliminatoires. Il s’agit du deuxième plus haut total de l’histoire des ligues majeures.

Ce sont toutefois des circuits en solo de Joc Pederson et de Max Muncy qui ont fait la différence dans ce duel. Les deux joueurs ont expulsé la balle à l’extérieur des limites du terrain en deuxième et en cinquième manche, respectivement.

Au monticule, Clayton Kershaw a de nouveau connu un excellent départ. En cinq manches et deux tiers de boulot, il a donné deux points sur cinq frappes en lieu sûr. Il a également retiré six adversaires sur des prises. Le vétéran de 32 ans s’est donc emparé du premier rang pour le nombre de joueurs passés dans la mitaine en séries éliminatoires, lui qui en a dorénavant 206 en carrière.

Venus en relève à Kershaw, Dustin May, Victor Gonzalez et Blake Treinen ont fini le travail avec brio.

Du côté des Rays, l’artilleur Tyler Glasnow était en poste pour l’ensemble des points de ses rivaux. Il a été sur la butte lors de cinq manches. En plus de donner quatre points, il a octroyé six coups sûrs et remis trois passes gratuites. Il a toutefois réalisé sept retraits sur des prises.

Les points de l’équipe perdante ont été obtenus grâce à un triple de Yandy Diaz et à un simple de Randy Arozarena.

Manuel Margot a aussi animé le spectacle chez les Rays. En quatrième manche, le voltigeur a essayé de réaliser le larcin ultime, mais il a été épinglé par le receveur adverse. Le natif de la République dominicaine est devenu le premier joueur à tenter de subtiliser le marbre lors d’un match de la Série mondiale depuis 2002 et le premier à échouer depuis 1991.

Les Rays tenteront de forcer la tenue d’un septième match mardi soir.