/news/coronavirus
Navigation

Dernière mise à jour :

Suivez les derniers développements
Voir les derniers chiffres >

Québec

Nombre de cas

Canada

Nombre de cas

Monde

Nombre de cas

Décès

Les élèves de troisième secondaire à l’école une journée sur deux en zone rouge

Coup d'oeil sur cet article

À partir de lundi prochain, les élèves de troisième secondaire iront eux aussi à l’école une journée sur deux en zone rouge, a confirmé le premier ministre François Legault, lundi.

• À lire aussi: COVID-19: Les mesures en zone rouge prolongées jusqu’au 23 novembre

• À lire aussi: Tous les développements de la pandémie de COVID-19

• À lire aussi: COVID-19: 808 nouveaux cas et 10 décès supplémentaires au Québec

Dans les régions où l’alerte maximale a été décrétée, les élèves de quatrième et cinquième secondaire fréquentent déjà l’école une journée sur deux depuis le 8 octobre.

Ils sont plus « transmetteurs »

« Les experts nous disent, quand on regarde le nombre de nouveaux cas, qu’il y a plus de nouveaux cas chez les élèves du secondaire. On remarque selon la science que les enfants un peu plus vieux sont plus transmetteurs du virus que les enfants moins âgés », a affirmé François Legault.

Le premier ministre a répété qu’il voulait à tout prix que les écoles demeurent ouvertes.  

  • Écoutez l’experte en santé publique Roxane Borgès Da Silva sur le possible prolongement des mesures sanitaires:   

« La dernière chose que je veux fermer, ce sont les écoles », a-t-il lancé.

Il n’est pas question pour l’instant d’imposer la fréquentation à temps partiel aux élèves de première et deuxième secondaire, mais la situation pourrait être réévaluée au besoin, a précisé le directeur national de santé publique, le Dr Horacio Arruda.

L’état d’alerte maximale a été décrété dans 11 régions du Québec, la zone rouge couvrant en totalité ou en partie leur territoire.

Vacances pas prolongées

M. Legault a par ailleurs fermé la porte à une prolongation des vacances scolaires pendant la période de Noël pour réduire les risques de propagation du virus.

  • Écoutez la professeure de psychologie en médecine comportementale, la Dre Kim Lavoie, à QUB radio:  

« Pour l’année en cours, il y a encore du rattrapage à faire. Il n’est pas question de raccourcir les sessions », a-t-il affirmé.

Selon nos informations, la fréquentation scolaire à temps plein sera toutefois autorisée pour les élèves en difficulté qui en auront besoin, à partir de la troisième secondaire, selon une évaluation qui sera faite au cas par cas.

Élèves en difficulté en classe

Les jeunes qui fréquentent des classes spécialisées, de même que ceux qui sont intégrés en classes régulières avec un plan d’intervention pourront se rendre à l’école tous les jours afin de mieux répondre à leurs besoins, indique-t-on.

Par ailleurs, aucun changement n’a été annoncé concernant les activités sportives et parascolaires dans le réseau scolaire, mises sur pause pour les élèves qui ne font pas partie de la même bulle-classe en zone rouge.

APPEL À TOUS

Vous avez vaincu la COVID-19? Le Journal est à la recherche de personnes guéries du coronavirus et qui aimeraient témoigner.

Écrivez-nous à jdm-scoop@quebecormedia.com

Un résumé pertinent de la journée,
chaque soir, grâce aux diverses
sources du Groupe Québecor Média.