/finance/business
Navigation

Licenciements chez Groupe V Média

Coup d'oeil sur cet article

Bell Média a commencé la rationalisation des équipes de V Télé, la chaîne de télé généraliste qu’elle a achetée il y a plus d’un an.

Selon nos sources, le Groupe V Média a éliminé neuf postes aux ventes et à la publicité programmatique à la demande directe de Bell. Ils ont tous perdu leur emploi lundi. 

« Nous confirmons que certains postes ont été abolis [lundi] au sein de l’équipe des ventes de Bell Média. Ces changements reflètent les défis auxquels sont confrontés Bell Média et l’ensemble du secteur des médias », a déclaré au Journal Jean-François Parent, porte-parole de Bell Média. 

Le géant des télécommunications a mis la main sur la chaîne généraliste en juillet 2019. La vente a été autorisée en mai dernier par le CRTC.  

Précarité financière

Dans sa décision, l’organisme fédéral soulignait la précarité financière de V. 

« En raison de plusieurs facteurs, dont l’érosion des revenus publicitaires à l’extérieur du marché de Montréal, la pérennité [de] V est menacée et [sa] survie dans certaines régions est incertaine », pouvait-on lire dans le document d’une cinquantaine de pages. 

Le CRTC estimait alors que Bell « devrait être en mesure d’améliorer la situation financière » de V.

Québecor avait tout de suite interpellé Justin Trudeau et son gouvernement afin qu’ils infirment la décision du CRTC et annulent la vente de V à Bell. Cette démarche n’a rien donné. 

L’entreprise invoquait le « pouvoir monopolistique de Bell sur les médias canadiens ». 

« Nous réitérons les risques qu’entraîne l’acquisition des stations V par Bell, comme [...] les conséquences nuisibles qu’aurait la transaction sur l’acquisition des contenus et sur les ventes publicitaires », avait fait savoir Québecor par l’entremise d’un porte-parole. 

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.