/sports/racing
Navigation

Alex Labbé va passer l’Halloween... sur la piste de Martinsville

Alex Labbé va passer l’Halloween... sur la piste de Martinsville
Photo courtoisie Festidrag Développement

Coup d'oeil sur cet article

Le complexe de Martinsville est l’un des rares circuits où Alex Labbé n’a jamais couru en série NASCAR Xfinity.

Le pilote québécois va donc rouler pour la première fois sur le tracé ovale d’un demi-mille situé en Virginie à l’occasion de la 32e et avant-dernière étape de la saison qui aura lieu samedi après-midi.

En raison de la pandémie, aucune séance d’essais libres ni de qualifications n’est prévue à l’horaire de la journée. Une situation qu’il redoute évidemment, surtout en début d’épreuve.

«Ce n’est pas le contexte idéal, a reconnu Labbé lors d’une entrevue téléphonique au Journal. Ça va prendre une petite adaptation, mais je ne suis pas inquiet.» 

«Néanmoins, j’adore ces courtes pistes où habituellement je suis très à l’aise», a poursuivi celui qui s’élancera de la 16e place lorsque le drapeau vert sera déployé vers 15 h 30.

À Richmond

Le 12 septembre, lors de la deuxième étape d’un programme double à Richmond, Labbé avait obtenu l’un de ses meilleurs résultats de 2020 en ralliant l’arrivée au 12e rang.

«On va utiliser la même voiture, a-t-il dit, donc on vit d’espoir en espérant évidemment que la mécanique tienne le coup.»

Parlant de sa Chevrolet Camaro, c’est à bord d’une livrée toute spéciale qu’il participera à la course disputée samedi, jour de l’Halloween. 

«Les trois voitures de l’équipe seront identifiées aux couleurs de cette fête, a indiqué Labbé. Ça risque d’être spectaculaire et très coloré.»

Le pilote de Saint-Albert pourra aussi compter sur l’appui de ses fidèles partenaires, les entreprises québécoises Rousseau Métal et Prolon, sans qui il n’aurait jamais pu boucler une deuxième saison à temps plein dans l’antichambre de la Coupe NASCAR.

L’écurie DGM, dirigée par le Beauceron Mario Gosselin, ne sera pas la seule du plateau à faire un clin d’œil à l’Halloween. Il faut s’attendre à ce que bon nombre de voitures arborent des décorations particulières pour la course.

Cinquième départ pour Theetge

Par ailleurs, l’épreuve de Martinsville permettra à un autre Québécois, le vétéran Donald Theetge, de renouer avec la compétition en série XFinity, toujours au sein de l’équipe de Gosselin.

Le pilote de Boischatel en sera à sa cinquième présence dans la deuxième division majeure du NASCAR et sa première depuis sa participation à Richmond en avril 2019. Il partira de la 28e place sur la grille de départ.

L’Américain Josh Williams, qui compte deux tops 10 à ses deux dernières sorties, sera le coéquipier de Labbé et de Theetge à Martinsville, un endroit où la série Xfinity n’a pas fait escale depuis 2006.

Là où tout a commencé pour Lessard

C’est aussi à Martinsville que Raphaël Lessard va poursuivre son parcours en NASCAR à l’occasion de l’avant-dernière manche du championnat Gander, prévue vendredi soir.

C’est à cet endroit que tout a commencé pour le pilote de Saint-Joseph-de-Beauce quand, le 23 mars 2019, il a disputé sa première course à vie dans la série des camionnettes, la première aussi au volant d’un bolide de l’écurie Kyle Busch Motorsports (KBM).

Qualifié à une brillante 7e place, il s’était contenté du 14e rang à l’arrivée, après s’être plaint du comportement capricieux de sa camionnette dans la circulation.

«Je sais à quoi m’attendre, a relaté Lessard. C’est certain que, contrairement à bien d’autres pistes, je suis en terrain connu et ça ne nuira pas. À Martinsville, il y a beaucoup d’action et les accrochages peuvent être fréquents.»

«L’important, a-t-il soutenu, c’est de garder la camionnette en bon état pour viser la victoire dans les derniers tours.»

Lessard, qui s’est classé quatrième la semaine dernière au Texas, occupera la 10e position quand le départ sera donné.