/sports/baseball
Navigation

Arozarena échangé: un DG s’en mord les doigts

Arozarena échangé: un DG s’en mord les doigts
AFP

Coup d'oeil sur cet article

Le voltigeur des Rays de Tampa Bay Randy Arozarena a fait écarquiller bien des yeux durant les séries éliminatoires 2020, au grand déplaisir d’un dirigeant des ligues majeures qui aimerait revenir en arrière. 

Président des opérations baseball chez les Cardinals de St. Louis, John Mozeliak a encore en tête l’échange qu’il a conclu en janvier pour céder le joueur de champ extérieur aux Rays. Ces derniers ont aussi reçu Jose Martinez et un choix de repêchage, refilant en retour une sélection de deuxième tour et deux espoirs, dont le lanceur Matthew Liberatore.

Même si celui-ci représente l’un des meilleurs artilleurs d’avenir d’après le site MLB.com, la formation du Missouri a plutôt mal paru dans la transaction. Effectivement, Arozarena a aidé Tampa Bay à atteindre la Série mondiale. Ses statistiques en phase d’après-saison sont pour le moins ronflantes: moyenne au bâton de ,377, 10 circuits et 14 points produits. Le natif de La Havane a croisé le marbre 19 fois.

Conscient des succès de son ancien joueur, Mozeliak a pris les devants au cours d’un point de presse où il devait en dire davantage sur les plans de son club durant l’hiver. Avant même d’entendre les questions des journalistes, il a admis avoir commis une erreur en transigeant avec les Rays.

«Je vais prendre le blâme sur celle-là. C’est sur moi ici», a-t-il dit au quotidien St. Louis Post-Dispatch.

«Vous devez bien connaître vos propres joueurs. Nous allons revoir notre façon de classer nos athlètes et nous assurer qu’une telle chose ne se reproduise plus», a-t-il ajouté.

Peu productif

Pourtant, Arozarena n’avait pas retenu autant l’attention en 2019, année de son arrivée à St. Louis. Cette année-là, il avait disputé 19 matchs du calendrier régulier, conservant une moyenne de ,300. De plus, le natif de La Havane n’avait pu frapper en lieu sûr lors de ses cinq présences à la plaque en séries.

Jugeant leur champ extérieur bien équipé, les Cardinals l’ont laissé aller et le principal concerné a répondu à sa façon cet automne, après une campagne marquée par sept longues balles et 11 points produits. Arozarena a d’ailleurs été choisi le joueur par excellence de la série de championnat de la Ligue américaine face aux Astros de Houston et a totalisé quatre circuits en finale contre les Dodgers de Los Angeles.

Également, l’athlète de 25 ans a joué sporadiquement en saison, de sorte qu’il sera considéré une recrue en 2021 et pourra donc tenter de remporter le titre de meilleur joueur de première année du baseball majeur.