/qubradio
Navigation

Attentat à Nice: un commerçant témoigne de l’attaque au couteau

Attentat à Nice: un commerçant témoigne de l’attaque au couteau
AFP

Coup d'oeil sur cet article

«Des gens criaient qu’il y avait un attentat et qu’il fallait se sauver [...], puis on a entendu des coups de feu qui provenaient de la basilique Notre-Dame de l’Assomption», raconte Patrick François, propriétaire d’une brasserie située à une centaine de mètres du lieu où s'est produite l'attaque au couteau qui a fait trois morts, jeudi matin, à Nice.

• À lire aussi: 3 personnes tuées dans une attaque au couteau à Nice

Au moment de s'entretenir avec Richard Martineau sur QUB radio, M. François était toujours confiné dans son commerce transformé en poste de sécurité provisoire pour offrir du soutien psychologique. 

«On s’habitue à vivre avec la COVID-19 et on s’habitue à vivre avec les menaces terroristes, la vie est difficile pour tout le monde. On aimerait que tout se tasse, mais on ne peut pas y faire grand-chose», a-t-il regretté. 

«Ça fait partie de la vie actuelle, on n'y était pas habitué. On avait une vie, une société qui était plutôt calme et qui devient très turbulente.»

  • Écoutez le témoignage de Patrick François sur QUB radio:  

Visitez qub.radio pour ne rien manquer de notre programmation quotidienne et de nos baladodiffusions