/news/coronavirus
Navigation

Dernière mise à jour :

Suivez les derniers développements
Voir les derniers chiffres >

Québec

Nombre de cas

Canada

Nombre de cas

Monde

Nombre de cas

Décès

[EN DIRECT 29 OCTOBRE 2020] Tous les développements de la pandémie de COVID-19

Coup d'oeil sur cet article

Que ce soit au Québec ou ailleurs sur la planète, la pandémie de COVID-19 bouleverse nos vies. 

Vous retrouvez ici toutes les nouvelles au fil de la journée liées à cette crise qui frappe la population, les gouvernements et l'économie.  

DERNIER BILAN

Monde  

  • Cas: 44 897 520 
  • Décès: 1 179 211  

Canada  

  • Cas: 227 550, 103 844 au Québec  
  • Décès: 10 067, 6214 au Québec   

Tous les développements du jeudi 29 octobre 2020                                                                                                       

20h39 | Les États-Unis franchissent pour la première fois la barre des 90 000 cas en 24 h

16h35 | Suspension en France d'un essai avec le médicament Anakinra

Un essai clinique évaluant en France le médicament Anakinra dans la prise en charge de la COVID-19 est suspendu, en raison d'une surmortalité inexpliquée parmi les patients traités selon des résultats préliminaires de l'essai, indique l'agence du médicament ANSM.

16h25 | Plus de 36 000 morts de la COVID-19 depuis le début de l'épidémie

Face à la très forte dégradation de tous les indicateurs de l'épidémie, le président Macron a annoncé mercredi soir le retour du confinement sur tout le territoire national au moins jusqu'au 1er décembre, mais « les écoles resteront ouvertes, le travail pourra continuer et les maisons de retraite pourront être visitées ».

AFP

12h20 | Après l’éclosion de 126 cas à l’abattoir d’Olymel de Vallée-Jonction, en Beauce, deux autres usines du transformateur québécois sont aux prises avec des cas de COVID-19, a appris Le Journal.

Photo Stevens Leblanc

12h15 | Les autorités sanitaires suédoises recommandent désormais aux habitants de Stockholm, ainsi que deux régions du sud du pays, de limiter les contacts et éviter les lieux clos, alors que le royaume a enregistré jeudi un record officiel de 3254 nouveaux cas quotidiens de COVID-19.

AFP

12h15 | Deux cas de COVID-19 de plus dans la NFL.

AFP

Les Giants de New York et les Chargers de Los Angeles ont annoncé jeudi qu’un joueur de leur formation respective avait été déclaré positif à la COVID-19.

Dans le camp de la formation new-yorkaise, l’athlète infecté évoluerait au sein de la ligne offensive, selon le réseau NFL Network. Ses coéquipiers ayant été en contact avec lui ont reçu l’ordre de retourner à la maison. De plus, deux instructeurs – Bret Bielema et Jerome Henderson – ont été renvoyés à leur domicile.

Les quartiers du club restent ouverts, puisque les athlètes et les entraîneurs n’étant pas touchés peuvent continuer leurs activités normales.

Du côté de Los Angeles, le footballeur concerné est aussi en isolement. Les installations du club demeurent ouvertes, mais toutes les rencontres d’équipe se font virtuellement.

11h17 | Espagne : feu vert des députés à la prolongation pour six mois de l’état d’urgence sanitaire.

AFP

Les députés espagnols ont approuvé jeudi la demande du gouvernement de prolongation pour six mois de l’état d’urgence sanitaire, afin de freiner la reprise galopante de l’épidémie de COVID-19.

Décrété dimanche pour 15 jours par le gouvernement de gauche de Pedro Sanchez, ce régime d’exception, qui sera en vigueur jusqu’au 9 mai, a permis d’imposer un couvre-feu dans la quasi-totalité du pays et autorise les régions, compétentes en matière de santé, à boucler leur territoire pour limiter la mobilité des Espagnols.

11h02 | Le Québec déplore 1030 nouveaux cas et 25 décès supplémentaires après cinq jours sous la barre des 1000 cas.

Photo d'archives Agence QMI, Joël Lemay

10h46 | Virus: l’Afrique doit se préparer maintenant à une deuxième vague, selon l’UA.

AFP

L’Afrique doit se préparer à une « deuxième vague » de l’épidémie de coronavirus au moment où l’Europe subit une hausse des cas et où certains pays du continent voient les contaminations s’accélérer, a déclaré jeudi un responsable sanitaire de l’Union africaine (UA).

« Le moment est venu de se préparer à une deuxième vague », a déclaré John Nkengasong, le directeur du Centre de contrôle et de prévention des maladies (CDC) de l’UA, lors d’une conférence de presse.

« Le continent a très bien réussi à infléchir la courbe, avec la plupart des pics de contamination autour de juillet puis une décrue régulière, mais à l’heure actuelle nous commençons à voir une certaine stagnation », a-t-il poursuivi.

En dépit de premières inquiétudes sur une pandémie risquant de dévaster la région, les 55 États membres de l’Union africaine ont à ce stade enregistré 1,7 million de cas de COVID-19, représentant seulement 3,9 % au niveau mondial, selon le CDC.

10h40 | Québec solidaire demande au gouvernement de rendre disponible un masque N-95 à chaque travailleur de la santé en contact direct avec un malade de la COVID-19.

Photo d'archives Stevens LeBlanc

10h37 | COVID-19 : Dépistage massif dans une école primaire de Boisbriand.

Photo d'archives, AFP

Les autorités sanitaires veulent faire tester tous les élèves et le personnel de l’école primaire Gabrielle-Roy en raison d’une éclosion de COVID-19 dans cet établissement des Laurentides.

Le dépistage aura lieu ce jeudi ainsi que vendredi, a déclaré la Commission scolaire de la Seigneurie-des-Mille-Îles par communiqué, jeudi.

Il survient à la suite de la découverte d’une quinzaine de cas parmi les élèves et le personnel.

C’est le Centre intégré de santé et des services sociaux des Laurentides (CISSS) qui effectuera cette opération.

«Nous saluons la proactivité du CISSS des Laurentides. Ce dépistage massif nous permettra d’avoir une meilleure lecture de la situation et d’ajuster nos actions afin d’assurer la poursuite d’un enseignement de qualité à nos élèves», a précisé Nathalie Joannette, directrice générale de la commission scolaire.

L’école restera ouverte et les élèves seront en classe durant le processus.

10h16 | Virus : le pape François annule ses audiences générales en présence de fidèles.

AFP

Le Vatican a annoncé jeudi que le pape François annulait de nouveau ses audiences générales du mercredi en présence de fidèles, en raison d’une recrudescence généralisée de l’épidémie de COVID-19 en Italie.

« À partir de mercredi prochain 4 novembre, les audiences générales du Saint-Père recommenceront à être transmises depuis la bibliothèque du Palais Apostolique. Cette décision a été prise, car un cas d’infection à la COVID-19 a été signalé lors de l’audience générale du 21 octobre, et dans le but d’éviter tout éventuel risque futur pour la santé des participants », a indiqué le Vatican dans un bref communiqué.

10h10 | À moins d’une transformation radicale du système économique, les pandémies comme la COVID-19 vont se multiplier et faire plus de morts, alertent jeudi des experts de l’ONU sur la biodiversité soulignant l’immense réservoir de virus inconnus dans le monde animal.

AFP

10h00 | Virus: la reprise « perd de l’élan », « détérioration » de l’horizon économique.

AFP

La reprise économique dans la zone euro « perd de l’élan » du fait de la « résurgence » de la pandémie de coronavirus qui « détériore » les perspectives de retour à la croissance, a déclaré jeudi la présidente de la Banque centrale européenne Christine Lagarde lors d’une conférence de presse.

« La hausse significative des taux d’infection au coronavirus, et l’intensification des mesures de confinement (...) constituent un vent contraire sur les perspectives de court terme », a-t-elle affirmé, estimant que la reprise économique « perdait de son élan ».

9h35 | COVID-19: nouvelles mesures en Grèce, Thessalonique en « zone rouge ».

AFP

Thessalonique, deuxième ville de Grèce (nord), est passée jeudi en « zone rouge » a indiqué le premier ministre Kyriakos Mitsotakis qui doit annoncer vendredi des mesures « extraordinaires » d’une durée d’un mois pour parer à la seconde vague de la COVID-19.

Outre Thessalonique, comptant près d’un million d’habitants, la ville de Larissa, chef-lieu de la préfecture de la Théssalie dans le centre du pays, ainsi que le département de Rhodopes dans le nord-est, sont sur la liste des « zones rouge », a indiqué le premier ministre lors d’une réunion de son cabinet ministériel, retransmise par des médias.

« Dès aujourd’hui des décisions extraordinaires doivent être appliquées dans les zones rouges, à Thessalonique, Larissa et dans le Rhodopes, ce qui signifie la suspension de la majorité des fonctionnements, mais non pas le commerce de détail et les écoles », a souligné le premier ministre.

« Nous faisons face à une seconde vague plus forte que celle du printemps, notre système de santé subit une pression plus importante que jamais », a-t-il ajouté.

Tout en excluant un confinement général comme celui imposé durant six semaines en printemps, Kyriakos Mitsotakis a indiqué que « demain (vendredi), il annoncera un plan d’action d’un mois (...) pour prévenir le pire ».

9h22 | Les activités en territoire québécois de la Ligue de hockey junior majeur du Québec reprendront ce weekend après environ trois semaines d'arrêt en raison de la pandémie de coronavirus. Si les formations évoluant hors des zones rouges auront le feu vert, ce n’est cependant pas encore le cas de celles qui s’y trouvent.

Photo d'archives Didier Debusschère

9h19 | Ibrahimovic promeut le masque.

« Tu n’es pas Zlatan, ne défies pas le virus »: la vedette de l’AC Milan Zlatan Ibrahimovic promeut le respect des règles de distanciation et le port du masque, dans une vidéo diffusée jeudi par la région de Lombardie. 

Lui-même testé positif au Covid-19 il y a quelques semaines, l’actuel meilleur buteur du Championnat d’Italie de football a accepté de participer à une campagne de sensibilisation lancée par les autorités locales. 

« Le virus m’a défié et je l’ai vaincu. Mais tu n’es pas Zlatan, ne défies pas le virus. Respecte les règles, distanciation et masque, toujours », lance-t-il en italien, filmé sur une terrasse surplombant Milan, avant de lui-même endosser un masque.

9h17 | Couvre-feu national, écoles fermées: nouvelles mesures anti-Covid en Tunisie.

AFP

Les autorités tunisiennes ont décrété jeudi un couvre-feu nocturne national, la fermeture des écoles et l’interdiction des déplacements entre régions, afin de lutter contre une recrudescence de l’épidémie de nouveau coronavirus.

Le premier ministre, Hichem Mechichi, a appelé dans un communiqué « tous les gouverneurs (de régions) à annoncer un couvre-feu du lundi au vendredi de 19 h à 4 h (heure locale) et de 18 h à 4 h (heure locale) le week-end », sans préciser la durée de cette mesure.

M. Mechichi a également annoncé l’interdiction des déplacements entre gouvernorats, sauf pour raisons professionnelles et cas exceptionnels. Les cours dans les écoles ont été suspendus jusqu’au 8 novembre, et les cours à distance instaurés pendant deux semaines pour les universités.

La Tunisie, pays de 11 millions d’habitants, a officiellement enregistré plus de 1000 cas par jour ces dernières semaines, alors que les hôpitaux sont à la peine pour gérer l’afflux de patients.

Au total, 54 278 cas ont été officiellement recensés, dont 1153 décès.

Les cafés et restaurants seront fermés et toutes les manifestations seront interdites pendant deux semaines. De plus, les rassemblements de plus de quatre personnes seront interdits dans les lieux publics, à l’exception des transports, et l’accès aux lieux de culte est suspendu pour deux semaines.

8h34 | Iran: plus de 8000 contaminations en 24H.

AFP

Les nouveaux cas confirmés de coronavirus ont atteint un record en Iran, largement plus élevé que le précédent, avec 8293 personnes contaminées en 24 heures, selon des statistiques officielles publiées jeudi.

Le dernier record remontait à mardi avec 6968 personnes testées positives au virus en une journée.

Selon le ministère de la Santé, la République islamique a enregistré 399 décès supplémentaires lors des dernières 24 heures, portant le bilan total à 34 113 morts.

En plus de huit mois de la pandémie, 596 941 infections ont été recensées en Iran, qui fait face depuis septembre à une hausse des nouveaux cas confirmés et des décès.

Le président iranien, Hassan Rohani, avait appelé le 19 octobre à intensifier les tests de dépistage pour rompre la chaîne de transmission de la COVID-19 en Iran, de loin le pays le plus touché du Proche et Moyen-Orient.

8h09 | Coronavirus: Poutine assure qu’il n’y aura pas de confinement national.

AFP

Le président russe Vladimir Poutine a assuré jeudi qu’il n’y aurait pas de confinement national malgré la hausse drastique des cas de coronavirus en Russie enregistrée ces dernières semaines.

« Nous savons parfaitement comment il faut agir et c’est pourquoi nous n’allons pas mettre en place des mesures totalement restrictives, et instaurer un soi-disant confinement national sous lequel l’économie et les activités commerciales sont pratiquement à l’arrêt », a déclaré M. Poutine, lors d’un forum d’investissement en vidéoconférence.

7h18 | Face à une deuxième vague «brutale et soudaine» de la COVID-19, le premier ministre français Jean Castex s’est défendu jeudi à l’Assemblée de tout manque d’anticipation et a précisé les mesures de reconfinement.

AFP

7h11 | L’Inde, deuxième pays le plus touché par la pandémie de coronavirus après les États-Unis, totalise désormais plus de huit millions de cas recensés, a annoncé jeudi son gouvernement, qui se prépare de surcroît à une nouvelle vague épidémique.

Photo AFP

7h08 | Angela Merkel a mis en garde jeudi contre « les mensonges et la désinformation » qui circulent autour de la pandémie de coronavirus, qualifiant le populisme d’« irresponsable » alors que les manifestations d’opposants au port du masque se sont multipliées en Allemagne.

AFP

4h00 | L’équipe de «J.E» s’intéresse cette semaine à ces promoteurs et vendeurs qui proposent des traitements et des solutions miracles pour prévenir ou même guérir la COVID-19.

[EN 5 MINUTES] Attraper le virus deux fois.

0h00 | Le confinement partiel cet automne de plusieurs régions devrait se traduire par des centaines de millions de dollars en moins dans les coffres du gouvernement du Québec, selon une analyse de l’Institut du Québec. Le gouffre devrait toutefois être moins profond qu’au printemps.

Photo d'archives, Simon Clark

Un résumé pertinent de la journée,
chaque soir, grâce aux diverses
sources du Groupe Québecor Média.