/news/coronavirus
Navigation

Dernière mise à jour :

Suivez les derniers développements
Voir les derniers chiffres >

Québec

Nombre de cas

Canada

Nombre de cas

Monde

Nombre de cas

Décès

Des manifestants réclament la réouverture des gyms

Pro Gym
Photo Martin Chevalier Des adeptes de l’entraînement ont manifesté jeudi devant le Pro Gym, dans Hochelaga-Maisonneuve, à Montréal.

Coup d'oeil sur cet article

Une manifestation réclamant la réouverture des centres d’entraînement s’est déroulée, jeudi à Montréal, devant les locaux de Pro Gym, un mégacentre privé qui compte plus de 9000 abonnés.

« Il n’y a pas eu d’attroupement ou de débordement et environ 200 personnes ont défilé en cortège en présence d’agents de sécurité », a raconté le vice-président aux opérations du Pro Gym, Christian Ménard.

• À lire aussi: Coalition pour rouvrir les gyms: le Hells qui veut défier Legault

Le vice-président aux opérations du Pro Gym, Christian Ménard, membre des Hells Angels
Photo Martin Chevalier
Le vice-président aux opérations du Pro Gym, Christian Ménard, membre des Hells Angels

« Symboliquement, on a tenté d’ouvrir la porte barrée du centre. Contrairement à lundi lorsque nous avions indiqué vouloir ouvrir nos commerces le 29 octobre à la fin du défi de 28 jours, on voulait faire entendre le message de vraies personnes qui sont en détresse et pour qui l’entraînement est important. »

« Comme ce fut le cas lundi, on ne pousse personne à la désobéissance civile et il n’y a personne qui s’est retrouvé en danger, de poursuivre Ménard », qui est un membre en règle du chapitre de Lennoxville des Hells Angels.

« On ne veut pas ouvrir illégalement. Monsieur et madame Moreau (les propriétaires) ont mis 40 ans à bâtir leur entreprise et loin de moi l’idée de toucher à leur réputation. Lundi, alors que le défi de 28 jours tirait à sa fin, on voulait offrir des informations supplémentaires au gouvernement, mais le premier ministre a répondu par une menace de répression sans nous donner d’explications. » 

  • Écoutez la chronique de Sophie Durocher au micro de Pierre Nantel sur QUB radio:   

 

Réponses réclamées

Les membres de la Coalition des centres d’entraînement aimeraient des réponses claires à leurs questions.

« Si on avait des chiffres comparatifs des cas d’influenza de 2019 et ceux de COVID-19 cette année, on comprendrait mieux, a souligné Ménard. Des gens qui meurent de la COVID-19 ou avec la COVID-19, ce sont deux choses complètement différentes. On pose des questions, mais les réponses sont difficiles à obtenir et vagues. »

Ménard a indiqué que les centres d’entraînement veulent offrir leur aide à la Santé publique en ouvrant leurs portes de nouveau.

« On veut aider la population en offrant notre aide au système de santé, qui a de la misère. Notre façon d’aider est de réduire le nombre de personnes qui vont aller dans les centres hospitaliers. Les gens qui demeurent chez eux devant leurs écrans et qui mangent un Big Mac sont plus vulnérables que les personnes qui s’entraînent et qui sont en santé. Notre métier est quasiment vu comme une atteinte à la santé publique. »

Pro Gym
Photo Martin Chevalier

Manifestation à Québec

À Québec, des manifestants se sont aussi réunis devant le Gym Méga Fitness 24 h.

« Une quarantaine de personnes sont venues nous manifester leur appui, a indiqué le propriétaire, Dan Marino. Tout s’est passé à l’extérieur. Les événements des derniers jours ont réveillé beaucoup de monde. C’était une manifestation pour la santé. »

Des gens ont également manifesté leur appui au Nova Gym.

Un résumé pertinent de la journée,
chaque soir, grâce aux diverses
sources du Groupe Québecor Média.