/sports/fighting
Navigation

Mike Tyson et Roy Jones fils : un vrai combat?

Mike Tyson et Roy Jones fils : un vrai combat?
AFP

Coup d'oeil sur cet article

Les légendes de la boxe Mike Tyson et Roy Jones fils s’affronteront bel et bien le 28 novembre au Staples Center, à Los Angeles, et ils ont profité d’une conférence de presse, jeudi, pour faire taire leurs dénigreurs qui parlent d’un combat de démonstration. 

«Je ne sais pas ce qu’on doit entendre par un vrai combat, tu as Mike Tyson et Roy Jones et nous serons là pour nous battre», s’est exprimé Tyson, piqué au vif par la question d’un journaliste.

Le combat, prévu pour huit assauts, comptera des rounds de deux minutes chacun. À ce propos, c’est Jones qui a semblé déçu de cette décision prise par le World Boxing Council (WBC).

Concernant sa préparation, Jones (66-9-0, 47 K.-O.) assure prendre le tout au sérieux.

«J’affronte le grand Mike Tyson et vous croyez que je pourrais y aller sans préparation. Êtes-vous fous?, a questionné Jones, âgé de 51 ans. Ce serait stupide. C’est le gars qui a frappé le plus dur dans l’histoire de la boxe.»

À 54 ans, Tyson (50-6-0, 44 K.-O.) a pour sa part indiqué qu’il se sentait bien et qu’il ne craignait pas d’affronter «un gars plus jeune».

Un ancien de la NBA dans le ring

En plus de la grande finale, l’organisation a exposé la sous-carte impliquant notamment l’ancien joueur de la NBA Nate Robinson, qui fera ses débuts à la boxe. Robinson, qui doit affronter Jake Paul (1-0-0, 1 K.-O.), est notamment reconnu pour avoir remporté trois fois le concours de «dunks».

Chez les combattants plus expérimentés, le boxeur Badou Jack (22-3-3, 13 K.-O.), bien connu au Québec, sera pour sa part opposé à Blake McKernan (13-0-0, 6 K.-O.). Jack a notamment déjà combattu Jean Pascal, Adonis Stevenson et Lucian Bute par le passé.