/world/opinion/columnists
Navigation

Accrochez-vous, descente mouvementée

FILES-US-VOTE-BIDEN
Photo AFP

Coup d'oeil sur cet article

Accrochez-vous, nous arrivons au sommet de la montagne russe. La descente sera rapide et mouvementée. À moins qu’un des deux camps n’emporte la victoire par une large marge, les semaines qui suivent vont être remplies de rebondissements.

• À lire aussi: Donald Trump ou Joe Biden: qui va remporter l’élection américaine?

Il est improbable que les résultats finaux des élections soient annoncés mardi soir. 

Par ailleurs, Trump a clairement montré qu’il allait contester tous les résultats serrés. Non seulement en demandant un recomptage, mais aussi en accusant la partie adverse de fraude électorale. Les tribunaux risquent d’être appelés à se prononcer sur l’issue du vote dans plusieurs États. 

Pire encore, sous prétexte de tricherie, les États tenus par des républicains pourraient forcer leurs grands électeurs à voter en faveur de Trump, en dépit d’un vote populaire pour Biden.

Le Sénat

La question la plus importante après l’élection du président est celle du Sénat. Les démocrates parviendront-ils à arracher la majorité aux républicains ? Il semble que oui, mais de justesse. Ici encore, les élections devraient être très contestées. 

La Chambre des représentants échappe à cette incertitude, puisque les démocrates devraient y renforcer leur majorité. Un Sénat républicain pourrait efficacement bloquer Biden. Par contre, un Congrès démocrate serait dangereux pour Trump.

Une éventuelle réélection de Trump par contestation judiciaire pourrait provoquer une vague de désobéissance civile et d’émigration parmi les démocrates. Inversement, si Joe Biden gagne par une faible marge, des manifestations pourraient survenir et certains groupes républicains pourraient mener des actions violentes. 

La situation est si tendue que les articles sur la guerre civile pullulent dans les journaux américains. 

Mêmes objectifs

Une réélection de Trump contribuerait à détériorer l’image des États-Unis à l’étranger. 

Biden veut réintégrer l’Accord de Paris sur le climat. Il est aussi beaucoup plus actif que Trump dans le domaine des droits de la personne. Sous Biden, les relations entre les États-Unis et plusieurs dictatures ou quasi-dictatures se détérioreraient, à commencer par la Corée du Nord.

Mais les démocrates et les républicains partagent des vues communes sur plusieurs aspects clés de la politique étrangère des États-Unis.

Les deux partis sont convaincus de la nouvelle dangerosité de la Chine et en particulier du gouvernement de Xi Jinping. L’antagonisme ennemi entre la Chine et les États-Unis est là pour de bon. De même, on voit mal ce qui empêcherait Biden de poursuivre des politiques protectionnistes dans divers domaines, notamment en agriculture. Le Canada devrait travailler fort pour trouver de nouveaux alliés parmi les dirigeants démocrates. 

Prédiction

Ma prédiction est que Biden remportera le suffrage populaire le soir du vote et que son avance s’accentuera à mesure que les jours passeront, y compris parmi les grands électeurs. 

Trump, au début, refusera de reconnaître sa défaite, mais il sera obligé de s’y résoudre.