/sports/hockey
Navigation

Autre victoire à l’arraché pour le Drakkar

La formation de Baie-Comeau l’a remporté 4 à 3 face à l’Océanic de Rimouski

Le Drakkar et l’Océanic se sont livré un autre duel serré, qui a de nouveau tourné à la faveur des membres de l’équipage nord-côtier.
Photo courtoisie, Mario Deschamplain Le Drakkar et l’Océanic se sont livré un autre duel serré, qui a de nouveau tourné à la faveur des membres de l’équipage nord-côtier.

Coup d'oeil sur cet article

BAIE-COMEAU | Le Drakkar de Baie-Comeau a complété un programme double gagnant à domicile, samedi après-midi, grâce à une victoire très serrée de 4 à 3 sur l’Océanic de Rimouski. 

Victorieux en fusillade vendredi, les membres de l’équipage nord-côtier ont de nouveau trouvé le moyen de se faufiler à l’occasion d’un duel beaucoup plus enlevant et animé que la veille. 

La troisième période a d’ailleurs donné le ton au spectacle avec un total de cinq buts marqués. En avance 2 à 1, l’Océanic a vu les locaux riposter avec deux filets, et ce, avec moins de six minutes à écouler. 

Bénéficiant d’un jeu de puissance, les Rimouskois ont retiré leur gardien de but et la stratégie s’est avérée payante quand Samy Paré a créé l’égalité avec 68 secondes à faire à la rencontre. 

Le scénario laissait entrevoir la prolongation, mais Julien Létourneau a décidé de jouer les héros pour les vainqueurs et a habilement fait dévier le tir de son coéquipier Christopher Merisier-Ortiz alors qu’il ne restait que 29 secondes à jouer. 

En plus de procurer la victoire à son équipe, le vétéran de 19 ans a sûrement poussé un grand soupir de soulagement alors que son dernier but officiel remontait au 4 janvier dernier. 

« Cela a été un bon match avec des bonnes poussées dans les deux sens. J’ai bien aimé notre première période et plus le match avançait, plus les joueurs ont gagné en confiance et cela a paru », a commenté le pilote du navire Jean-François Grégoire. 

L’entraîneur-chef a bien apprécié l’intensité et l’échec-avant de ses hommes. « On leur a demandé de foncer au filet et, même s’ils ne l’ont pas fait au début, ils ont mieux réagi par la suite et les résultats ont été positifs », a reconnu Grégoire avec satisfaction. 

Son homologue Serge Beausoleil aurait souhaité une conclusion différente pour son équipe. « Les gars sont revenus en force en fin de match. Il y a toutefois eu des erreurs de marquage en défensive. Les joueurs ont peut-être perdu leur calme dans la dernière minute. » 

Même si son club est toujours à la recherche d’un premier gain après six parties, le pilote demeure optimiste. « Cela a été un très bon match de hockey. Nous avons encore perdu par la marge d’un seul but. C’est de l’apprentissage pour les jeunes chaque fois qu’ils sautent sur la patinoire. » 

En bref 

Christopher Merisier-Ortiz (un but, trois passes) a été la bougie d’allumage dans le triomphe... Julien Hébert et Nathaël Roy ont complété le pointage pour les gagnants... Isaac Béliveau, Ludovic Soucy ont inscrit les autres filets des perdants face au gardien recrue Olivier Ciarlo, qui a bien fait à son premier départ officiel dans la LHJMQ.