/news/coronavirus
Navigation

Les employés des gyms, théâtres et cinémas peu touchés

Gym interior and free space for your decoration
Photo Adobe Stock

Coup d'oeil sur cet article

Même si les gyms, les théâtres et les cinémas situés en zone rouge ont dû fermer leurs portes, ils n’étaient pas les milieux de travail les plus touchés par les éclosions de COVID-19.

Par contre, d’autres lieux de rencontre comme les restaurants et les bars, qui ont aussi dû fermer, comptaient réellement parmi les secteurs les plus affectés, selon les données recueillies par les directions régionales de santé publique.

Ces informations rendues publiques par l’Institut national de santé publique du Québec (INSPQ), que nous vous présentons aujourd’hui, donnent un portrait complet pour chaque secteur économique.

Elles permettent notamment de constater un nombre important d’éclosions au cours des dernières semaines dans les commerces de détail, comme les boutiques, les centres commerciaux et les épiceries, qui sont restés ouverts.

Notes importantes  

  • Le nombre d’éclosions répertoriées touche seulement les travailleurs et exclut les clients. Les données de l’INSPQ ne couvrent pas les travailleurs de la santé du réseau public ni les milieux de garde et scolaires.   
  • Une situation d’éclosion fait référence à deux cas ou plus de COVID-19 pendant 14 jours dans un même milieu de travail « sans nécessairement qu’il y ait de lien épidémiologique entre les cas ».   
  • Notons également que ce ne sont pas toutes les régions du Québec qui sont passées en « zone rouge » à partir du 1er octobre. Les mesures de resserrement sont donc entrées en vigueur à différents moments au cours du mois.      
Gym interior and free space for your decoration
Photo Adobe Stock

 

L’effet rouge 

Bien que de nouvelles mesures de confinement aient été prises au début du mois, le nombre d’éclosions total dans les milieux de travail a continué d’augmenter fortement. L’industrie des bars et de la restauration, qui était en pleine hausse à la fin septembre, est le seul grand secteur qui a vu son nombre d’éclosions baisser au mois d’octobre. Le secteur des divertissements et des loisirs (incluant les gyms, les cinémas et les salles de spectacles), qui n’a jamais été un milieu problématique, représente une part encore plus faible.  

Gym interior and free space for your decoration
Photo Adobe Stock

 

Un bond considérable dans le commerce de détail 

Durant l’été, le nombre d’éclosions dans les milieux de travail est resté bas, puis a augmenté fortement à l’automne, comme dans la population en général. Le commerce de détail a enregistré la montée la plus fulgurante des dernières semaines. Le nombre d’éclosions dans le secteur de la restauration a diminué après la fermeture des bars et des salles à manger imposée dans les zones rouges au début du mois d’octobre.  

 Sources : Rapports hebdomadaires, Vigie des situations d’éclosion de COVID-19 dans les milieux de travail et Institut national de santé publique du Québec.

Situation au Québec

En date du

Cas confirmés

Total

Décès

Total

Vaccins administrés

Total 84 837+ 9 264

Tests effectués

Total 5 195 725+ 35 114

Hospitalisations

Total

Soins intensifs

Total

Voir tous les chiffres