/news/coronavirus
Navigation

La bataille contre le virus à travers le monde

La progression de la pandémie varie énormément d’un pays à l’autre alors que la vie reprend plus normalement à certains endroits

Coup d'oeil sur cet article

Sans trop de surprise, les Québécois ont commencé la semaine en apprenant que les mesures en zone rouge étaient prolongées d’un autre 28 jours. Quatre semaines d’efforts de plus, pendant lesquelles les gyms, les bars, les salles à manger de restaurants et de divertissements resteront fermés. Mais « les Québécois le savent qu’on doit faire des sacrifices, qu’actuellement la situation est difficile partout dans le monde », a affirmé le premier ministre François Legault. Qu’en est-il vraiment ? Voici un aperçu de la situation dans différents États sur la planète.  

Canada 

Nombre total de cas: 234 433

Nombre total de cas par million d’habitants: 6173 

Nombre de cas, derniers 14 jours : +37 893

Décès: 10 136

Québec

Nombre total de cas: 104 952

Nombre total de cas par million d’habitants: 12 766 

Nombre de cas, derniers 14 jours : +13 934 

Décès: 6231

Colombie-Britannique 

Nombre total de cas: 14 381

Nombre total de cas par million d’habitants: 3105 

Nombre de cas, derniers 14 jours : +3192

Décès: 263

Ontario

Nombre total de cas: 77 655

Nombre total de cas par million d’habitants: 5710 

Nombre de cas, derniers 14 jours : +11 807 

Décès: 3179

La Colombie-Britannique s’en tire jusqu’à maintenant avec sept fois moins de cas qu’au Québec et cinq fois moins qu’en Ontario.

Le port du masque n’est pas obligatoire, mais les citoyens sont nombreux à se couvrir le visage. Certains établissements préfèrent l’imposer. Mais pour plusieurs, notamment au sein des communautés d’origine asiatique, c’était déjà une habitude.

Les bars, sauf les discothèques, sont toujours ouverts. Comme les restaurants. La vente d’alcool doit toutefois cesser à compter de 22 h. Et le niveau sonore doit demeurer faible pour réduire en conséquence l’émission d’aérosols par la parole.

Le déconfinement se poursuit dans les milieux culturels et sportifs.

L’Ontario, de son côté, a de nouveau franchi la barre des 1000 nouveaux cas quotidiens en début de semaine, un record dans cette province depuis le début de la pandémie. 

Dans les zones chaudes, comme Toronto, York et Ottawa, les salles à manger des restaurants et les bars sont fermés depuis le début octobre, comme les gymnases et les cinémas. Les rassemblements sont limités à 10 personnes à l’intérieur et à 25 personnes à l’extérieur.

Les écoles et les lieux de culte sont toujours ouverts. Le port du masque est obligatoire en Ontario depuis le début octobre seulement, sauf dans les écoles, où il était imposé depuis la rentrée pour les élèves de la 4e à la 12e année. 

États-Unis 

Le président américain Donald Trump, en compagnie de sa femme Melania, avait pris la parole lors d’un rassemblement le 29 octobre au stade Raymond James, à Tampa, en Floride.
Photo AFP
Le président américain Donald Trump, en compagnie de sa femme Melania, avait pris la parole lors d’un rassemblement le 29 octobre au stade Raymond James, à Tampa, en Floride.

Nombre total de cas: 9 133 419

Nombre total de cas par million d’habitants: 27 714

Nombre de cas, derniers 14 jours : +1 010 070

Décès: 229 808

C’est aux États-Unis où on dénombre le plus de cas et le plus de décès associés à la COVID-19, devant l’Inde, le Brésil et la Russie. Les plus récentes études sur la surmortalité liée à la pandémie laissent croire que le nombre de morts serait largement sous-estimé. C’est surtout l’endroit où il y a le plus de cas actifs à travers le monde : plus de 3 millions à l’heure actuelle.

La deuxième vague en sol américain ressemble de plus en plus à ce que vit l’Europe, notamment dans le Midwest.

À New York, on se prépare à fermer les écoles si nécessaire. Les autorités préparent déjà les New-yorkais à éviter les déplacements pendant les Fêtes, qui s’annoncent sombres.

À Boston, les écoles publiques sont fermées depuis une semaine et l’enseignement se fait en ligne.

La Floride, frappée durement au cours de l’été, a déjà relâché la plupart de ses mesures au cours des dernières semaines. Le « Sunshine State » enregistre autour de 4000 cas quotidiens depuis quelques jours, soit deux fois plus qu’il y a deux semaines.Il reste à voir quel impact aura l’issue de l’élection présidentielle américaine, avec un Donald Trump qui se moque d’un virus qu’il a lui-même contracté, contre un adversaire, Joe Biden, qui songe à imposer le port du masque sur tout le territoire en cas de victoire.

Le Royaume-Uni 

Nombre total de cas: 989 745

Nombre total de cas par million d’habitants: 14 898

Nombre de cas, derniers 14 jours : +300 488

Décès: 46 229 

Le gouvernement britannique a décidé, hier, de reconfiner l’Angleterre pendant un mois, renonçant à une approche locale face à la virulence de la deuxième vague du nouveau coronavirus qui menaçait de se révéler deux fois plus meurtrière que la première.

Pays le plus endeuillé par la pandémie en Europe avec 46 229 décès de personnes déclarées positives à la COVID-19, et désormais plus d’un million de cas recensés, le Royaume-Uni est confronté à une résurgence qui risque de submerger ses hôpitaux. Après avoir résisté pendant des semaines à un confinement général, le premier ministre Boris Johnson s’est résolu à l’annoncer lors d’une conférence de presse hier.

Pendant quatre semaines à partir de jeudi et jusqu’au 2 décembre, les cafés, pubs et restaurants resteront portes closes sauf s’ils proposent de la vente à emporter ou des livraisons.

Les habitants de l’Angleterre sont appelés à travailler de chez eux et ne doivent quitter leur domicile que pour des raisons précises comme faire de l’exercice, se rendre à un rendez-vous médical ou faire des courses alimentaires. Ils ne peuvent rencontrer qu’une personne extérieure à leur foyer, et à l’extérieur. 

Australie 

État de Victoria

Nombre total de cas: 20 342

Nombre total de cas par million d’habitants: 3042

Nombre de cas, derniers 14 jours : +33

Décès: 819 

Après trois mois de confinement strict, les résidents de la capitale de l’État de Victoria, Melbourne, ont enfin eu droit à un relâchement des mesures radicales imposées par leur gouvernement.

Pendant une centaine de jours, il était pratiquement interdit de sortir de chez soi, sauf pour les besoins essentiels, dans un rayon de 5 km. Les écoles et les églises étaient fermées. Les policiers, qui contrôlaient les déplacements, pouvaient entrer dans les maisons sans mandat. Des amendes pouvant dépasser 5000 $ étaient remises aux délinquants.

Aucun nouveau cas n’a été rapporté dimanche et lundi, alors qu’au début août, une pointe de 700 nouveaux cas avait été enregistrée.

Le déconfinement est commencé. Si le télétravail reste de mise pour la plupart, les bars, les restaurants et les salons de beauté de la deuxième ville en importance de l’Australie commencent maintenant à rouvrir. Les propriétaires de gyms devront pour leur part patienter jusqu’au 8 novembre. Il est désormais permis de se déplacer dans un rayon de 25 kilomètres. 

Italie 

Nombre total de cas: 564 778

Nombre total de cas par million d’habitants: 9 375 

Nombre de cas, derniers 14 jours : +199 311

Décès: 37 700

L’Italie, qui s’était retrouvée dans une situation catastrophique avec plus de 6500 cas en 24 heures au printemps dernier, en déplore désormais plus de 20 000 par jour. 

Malgré ce bond spectaculaire du nombre de personnes infectées, cette fois-ci, les restrictions ne passent pas. Les autorités ont récemment ordonné la fermeture des théâtres, des cinémas et des gyms pendant un mois. 

Les bars et les restaurants doivent maintenant fermer à 18 heures. 

Mécontents, des milliers d’Italiens, dont des restaurateurs et des militants d’extrême droite, ont pris la rue pour manifester, parfois dans la violence. 

Chine 

La vie reprend plus normalement à Wuhan, là où tout a commencé, alors qu’une foule assistait au Festival international des courses de chevaux qui se tenait dans cette ville chinoise cette semaine.
Photo AFP
La vie reprend plus normalement à Wuhan, là où tout a commencé, alors qu’une foule assistait au Festival international des courses de chevaux qui se tenait dans cette ville chinoise cette semaine.

Nombre total de cas: 85 973

Nombre total de cas par million d’habitants: 61

Nombre de cas, derniers 14 jours : +314

Décès: 4634

À Wuhan, où tout a commencé, les experts en relations publiques du gouvernement font valoir qu’il est désormais possible de s’y réunir et d’y vivre sans porter le masque. Le premier foyer d’éclosion au monde a été déconfiné en avril dernier.

À plusieurs endroits, c’est la fête. À Pékin et dans d’autres grandes villes chinoises, une vingtaine de festivals de musique ont eu lieu depuis le début octobre.

À Hong Kong, les bars, les restaurants et les gyms, qui avaient été refermés en juillet après une éclosion, ont commencé à rouvrir après un dépistage massif.

Dans l’ensemble, la situation demeure sous haute surveillance. Des points de contrôle et de prise de température ont été érigés un peu partout. Il n’est pas rare que des millions d’habitants d’une même ville soient testés de façon massive dès qu’une poignée de cas est détectée. En début de semaine, 5 millions de résidents de Kachgar et des environs ont été confinés puis testés à la vitesse éclair après qu’un seul cas eut été confirmé dans une usine de textile. 

Les chiffres des autorités chinoises, dont la fiabilité est remise en doute par plusieurs, laissent croire qu’il n’y aurait que très peu de cas ou de décès depuis les pics de février dernier.

 

France 

En conférence de presse à Paris, le 29 octobre, le premier ministre français Jean Castex (photo) avait précisé les mesures du nouveau confinement annoncé la veille par le président Emmanuel Macron.
Photo AFP
En conférence de presse à Paris, le 29 octobre, le premier ministre français Jean Castex (photo) avait précisé les mesures du nouveau confinement annoncé la veille par le président Emmanuel Macron.

Nombre total de cas: 1 337 693

Nombre total de cas par million d’habitants: 19 943

Nombre de cas, derniers 14 jours : +494 222

Décès: 36 273

Lors d’une adresse à la nation, mercredi, le président de la République, Emmanuel Macron, a annoncé un reconfinement généralisé d’au moins quatre semaines.

Les bars et les restaurants, dont plusieurs opéraient encore normalement jusqu’à l’imposition récente d’un couvre-feu, devront fermer comme tous les commerces non essentiels.

À Paris et dans les plus grandes villes françaises, la progression de la pandémie est hors contrôle. Dimanche dernier, plus de 50 000 nouveaux cas ont été rapportés en une seule journée. En deux semaines, le nombre de personnes contaminées a doublé, et contrairement à la première vague, c’est maintenant toute la France qui est au seuil d’alerte. 

 

Suède 

Nombre total de cas: 124 355

Nombre total de cas par million d’habitants: 12 034

Nombre de cas, derniers 14 jours : +21 155

Décès: 5938

La Suède, souvent citée en modèle à suivre par les opposants aux mesures restrictives contre la COVID-19, voit ses nouveaux cas quotidiens augmenter régulièrement depuis deux mois. 

Le pays scandinave, qui fait figure d’exception avec sa stratégie sans masque ni trop de restrictions, insiste désormais pour que ses habitants des régions situées plus au sud limitent leurs contacts sociaux et évitent les transports publics.

La limite de 50 personnes imposées pour les rassemblements a récemment été révisée à 300. Les personnes à risque, dont les 70 ans à qui on demandait de rester à la maison, sont maintenant encouragées à sortir pour briser la solitude et l’isolement.

Sources : Google, JHU CSSE COVID-19 Data, The New York Times COVID Tracking Project, Wikipédia

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.