/news/coronavirus
Navigation

Obama vante la réponse du Canada face à l’épidémie

Obama vante la réponse du Canada face à l’épidémie
AFP

Coup d'oeil sur cet article

L’ex-président américain Barack Obama a vanté la réponse du Canada face à la pandémie de COVID-19 et a suggéré que les États-Unis auraient pu éviter des milliers de décès s’ils s’en étaient inspirés.

• À lire aussi: La bataille contre le virus à travers le monde

• À lire aussi: Donald Trump ou Joe Biden: qui va remporter l’élection américaine?

Cette déclaration a été faite lors d’un rassemblement politique du candidat démocrate Joe Biden au Michigan.

«Notre taux de mortalité aux États-Unis est deux fois et demie plus élevé qu'au Canada. Pensez-y. Si nous avions le même pourcentage de personnes mourant qu'au Canada, près de 90 000 Américains seraient morts, au lieu de 230 000 Américains», a déclaré Obama.

«Si nous avions géré cette pandémie comme le Canada l'a fait, 140 000 de nos compatriotes américains seraient peut-être encore en vie aujourd'hui. Pensez-y.»

Dimanche midi, les États-Unis affichaient 9 158 275 cas positifs de COVID-19 et le Canada 238 554, selon les chiffres compilés par l’université Johns Hopkins. Si les États-Unis affichaient un taux d'infection identique au Canada, ils compteraient environ deux millions de cas en moins.

Les États-Unis affichent un taux de mortalité (le ratio entre le nombre de gens qui ont attrapé le virus et ceux qui en décèdent) de 2,5%, une statistique qui place le pays au 14e rang parmi les pays avec le plus de cas dans le monde.

Cependant, avec 70 morts par tranche de 100 000 habitants, le pays se situe en cinquième place par rapport au nombre de morts par 100 000 habitants, après la Belgique, l’Espagne, le Brésil et le Mexique.

La réponse du président américain, Donald Trump, a été vivement critiquée de toute part depuis le début de la pandémie, notamment parce qu’il a minimisé les risques sanitaires et économiques liés à la maladie qu’il a lui-même attrapée.

L’ancien président Barack Obama accompagne Joe Biden sur la route dans le dernier tournant de la campagne électorale qui prendra fin mardi, jour de l’élection générale.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.