/qubradio
Navigation

Championnat mondial junior: la LHJMQ sous-représentée?

L'entraîneur-chef d'Équipe Canada junior, André Tourigny
Photo d'archives, Agence QMI L'entraîneur-chef d'Équipe Canada junior, André Tourigny

Coup d'oeil sur cet article

Des 47 joueurs canadiens invités au camp de sélection de l'équipe nationale junior en prévision du tournoi mondial annuel, seuls neuf patineurs proviennent du circuit Courteau. Qu'est-ce que le Québec fait de mal pour ne pas être au même niveau de représentation que la Ligue junior de l'Ontario (OHL)?

«Rien, répond catégoriquement André Tourigny, qui dirige l'équipe junior canadienne, en entrevue avec Jean-François Baril lors du balado Avantage NumériQ à QUB radio. Vois-le d'une autre façon: il y a 85 000 joueurs au Québec, et 20 000 dans les Maritimes. Il y en a 300 000 en Ontario. Il devrait en avoir 27 de la Ligue de l'Ontario et ce n'est pas le cas [il y en a 18, NDLR]. Au prorata, le Québec a plus de joueurs que toutes les autres provinces.»

Parmi les joueurs de la LHJMQ invités à Red Deer pour le camp qui débutera le 16 novembre, notons Hendrix Lapierre, Justin Barron, Mavrik Bourque et Dawson Mercer, qui ont tous été sélectionnés au premier tour du dernier repêchage de la LNH.

L'entraîneur-chef d'Équipe Canada junior, André Tourigny
TVA SPORTS/AGENCE QMI

Le meilleur niveau de jeu depuis 2005?

Avec la prochaine saison de la LNH chamboulée par la COVID-19, plusieurs joueurs qui ont joué la saison dernière pourraient prendre part au tournoi. Le Canadien Kirby Dach (Blackhawks), l'Américain Jack Hughes (Devils) de même que les Finlandais Ville Heinola (Jets) et Kaapo Kakko (Rangers) font partie du lot.

«C'est très rare de voir des joueurs de la LNH dans ce tournoi. C'est arrivé lors de ce qui est probablement la meilleure édition du championnat junior, l'année de Crosby et Bergeron. Bergeron avait joué l'année précédente, mais en raison du lockout, il avait pris part au tournoi. Mais c'est très rare que ça arrive.»

L'entraîneur-chef d'Équipe Canada junior, André Tourigny
Photo d'archives

Pour sa part, Alexis Lafrenière pourrait devoir passer son tour. Les Rangers de New York hésitent toujours à envoyer leur meilleur espoir à Edmonton pendant les Fêtes. L'ancien de l'Océanic de Rimouski a récemment signé son premier contrat professionnel: une entente de trois ans qui pourrait lui rapporter près de 4 M$ par année avec les bonis à la signature.

L'entraîneur-chef d'Équipe Canada junior, André Tourigny
Capture écran Twitter

Le Championnat mondial junior 2021 de l'IIHF débutera le 25 décembre à Edmonton.   

  • ÉCOUTEZ l'entrevue complète d'André Tourigny à QUB radio :   

Visitez qub.radio pour ne rien manquer de notre programmation quotidienne et de nos baladodiffusions