/news/coronavirus
Navigation

Un comité émet de premières recommandations sur la vaccination prioritaire contre la COVID-19

Un comité émet de premières recommandations sur la vaccination prioritaire contre la COVID-19
Photo d'archives, AFP

Coup d'oeil sur cet article

Les personnes âgées de 70 ans et plus et le personnel des établissements de soins de longue durée devraient être parmi les premières personnes à être vaccinées contre la COVID-19. 

• À lire aussi: Tous les développements de la pandémie de COVID-19

• À lire aussi: Saguenay–Lac-Saint-Jean et Lanaudière: le bilan COVID-19 de certaines régions se détériore

C’est ce qu’a indiqué à Santé Canada le Comité consultatif national sur l’immunisation (CCNI) dans ses recommandations provisoires présentées mardi en termes de vaccination prioritaire.

«Le groupe de travail [...] a des rencontres aux deux semaines. Les principaux manufacturiers nous présentent leurs données au fur et à mesure qu’elles deviennent disponibles, ce qui nous permet déjà de nous faire une tête», a expliqué la présidente du CCNI, la Dre Caroline Quach-Thanh, en précisant que les provinces et les territoires font aussi partie des discussions.

Le groupe d’experts attend la fin de la dernière étape des essais cliniques des candidats-vaccins, la phase trois, pour émettre des lignes directrices finales.

Dans l’intervalle, on cible déjà quatre catégories de vaccination prioritaires dans la population, à commencer par les personnes qui risquent fortement de mourir de la COVID-19. On y inclut les individus de 70 ans et plus et les personnes qui ont des problèmes de santé sous-jacents les rendant particulièrement vulnérables.

Deuxièmement, on entend prioriser les personnes qui ont le plus de chance de transmettre la COVID-19 à celles qui risquent d’en mourir, comme les travailleurs essentiels du réseau de la santé.

Troisièmement, le CCNI inclut aussi, dans ses recommandations préliminaires, d’autres types de travailleurs essentiels pour qui le travail à distance n’est pas possible, comme les pompiers et les employés d’épicerie. «La vaccination de cette population réduit le fardeau disproportionné qui pèse sur ceux qui prennent des risques supplémentaires pour maintenir les services essentiels au fonctionnement de la société», écrit le groupe d’experts.

Finalement, on recommande aussi de prioriser les personnes particulièrement à risque en raison de leurs conditions de vie ou de travail, comme les membres de communautés autochtones éloignées et les travailleurs d’usines d’emballage de viande.

Le Canada a réservé des millions de doses de différents candidats-vaccins, mais on ne sait pas encore quelle quantité sera disponible au départ, une fois un sceau d’approbation accordé.

«Nous savons que les Canadiens comprendront la nécessité d’accorder la priorité à certains groupes lors des premières semaines de la distribution des vaccins contre la COVID-19, jusqu’à ce qu’il y ait suffisamment de doses pour vacciner toutes les personnes qui le désirent», a commenté l’administratrice en chef de la santé publique du Canada, la Dre Theresa Tam.

APPEL À TOUS

Vous avez vaincu la COVID-19? Le Journal est à la recherche de personnes guéries du coronavirus et qui aimeraient témoigner.

Écrivez-nous à jdm-scoop@quebecormedia.com

Situation au Québec

En date du

Cas confirmés

Total

Décès

Total

Vaccins administrés

Total 84 837+ 9 264

Tests effectués

Total 5 195 725+ 35 114

Hospitalisations

Total

Soins intensifs

Total

Voir tous les chiffres