/news/currentevents
Navigation

Vol de tout un côté d’un autobus scolaire: un poisson d’avril en novembre!

Coup d'oeil sur cet article

Une employée d’une compagnie de transport scolaire a enflammé la toile avec une histoire de vol spectaculaire qui n’était finalement qu’une farce de son patron, qui voulait la faire marcher.

Au début de sa journée de travail, mardi, Isabelle Parenteau, directrice chez Autobus Intersco et Autobus KLM, Division Sorel-Tracy, se fait dire par son patron, avec photos à l’appui, qu’un des autobus scolaires de la compagnie a été la cible d’un vol spectaculaire dans les heures précédentes.

On voit, sur les photos, un autobus complètement dépouillé de ses panneaux latéraux du côté du chauffeur, y compris les fenêtres.

«J’ai dit à mon patron: "est-ce que je peux mettre ça sur Facebook?", il me répond: "bien sûr"», a expliqué Mme Parenteau à l’Agence QMI quelques heures après avoir publié les photos. «2020 est vraiment spéciale..... on s’est fait voler un côté d’autobus..... incroyable mais vrai! Je suis vraiment sans mot!» a-t-elle écrit dans un message accompagnant les photos.

La publication de Mme Parenteau a généré plus de 2000 partages Facebook et plus de 400 commentaires en quelques heures, alors qu’elle compte 617 amis.

Mais l’incroyable vol n’était finalement qu’une farce du patron à laquelle elle a mordu.

«Je ne m’attendais vraiment pas à ce que ça prenne cette ampleur et que ça fasse les manchettes des médias», a confié Christian Joyal, l’auteur du canular, qui a pris en photo l’autobus dans une cour de recyclage automobile, dimanche dernier.

«Je pensais que ça serait juste nos amis qui verraient ça et que j’allais dire, en après-midi, que c’était une joke», a ajouté M. Joyal.

«La toile s’est enflammée et je suis au milieu de tout ça! C’est comme un poisson d’avril... je me sens vraiment comme un poisson. J’ai chaud là», a ajouté Isabelle Parenteau, en racontant l’histoire au téléphone.

Cet autobus a, en réalité, plutôt servi pour le tournage d’une vidéo dans le cadre de la campagne de sensibilisation à la sécurité routière M’as-tu vu? de la Fédération des transporteurs par autobus, qui sera télédiffusée en février.

«On a pris un vieil autobus qu’on a "remaquillé" pour les besoins de la cause», a expliqué Martin Bureau, directeur général adjoint de la Fédération.

Cette campagne vise à rappeler qu’il faut être vigilant sur la route et ne jamais oublier que les autobus jaunes transportent des enfants.

Ce sont des employés de la carrosserie du constructeur d’autobus Girardin, à Drummondville, qui ont enlevé les fameux panneaux du véhicule en question.

«Ç’a pris une semaine et demie à deux gars pour tout enlever ça, a expliqué François Beaulac, directeur du service chez Girardin. Ils devaient enlever les rivets, couper les panneaux, couper les renforts, c’est de la job

Le véhicule, qui était en fin de vie, est maintenant à la ferraille.